Lettre aux candidats aux élections municipales

Lettre aux candidats aux élections municipales

A l’heure où les effets cancérigènes des champs électromagnétiques sont enfin mis sur la place publique par Santé publique France, à l’heure du déploiement de la 5G en plein déni des effets biologiques et sanitaires des ondes électromagnétiques, dans des expérimentations et un déploiement contraire au code de Nuremberg, au vu de l’augmentation considérable du nombre de personnes électro hyper sensibles dont les conditions de vie peuvent devenir plus que dramatiques, il convient de mettre les candidats aux élections municipales devant leurs choix politiques, choix qu’ils se doivent d’exprimer clairement. Aux électeurs, également, de faire leur choix en fonction des réponses des candidats, suivant qu’ils cautionnent ou non le déploiement des capteurs Linky, de la 5G, ou dénient les effets des ondes électromagnétiques, reprenant ainsi les éléments de langage des industriels et des pouvoirs publics. Nous proposons donc un modèle de lettre aux candidats, téléchargeable avec ce lien, que nous vous recommandons d’envoyer à tous les candidats aux prochaines élections municipales. A vous de vous déterminer en fonction de leur réponse ou de leur absence de réponse.

Facebooktwitterlinkedinmail

Linky : Engie et EDF mis en demeure pour leur collecte de données

La CNIL a mis en demeure les deux groupes « en raison du non-respect de certaines des exigences relatives au recueil du consentement ».

Le Monde avec AFP Publié aujourd’hui à 09h58, mis à jour à 10h42

Ils ont trois mois pour mettre en conformité la manière dont ils gèrent la collecte des informations personnelles des consommateurs par les compteurs communicants Linky. La Commission nationale de l’informatique et des libertés (CNIL), autorité administrative indépendante chargée notamment de la protection des données, a annoncé mardi 11 février avoir mis en demeure les groupes d’énergie EDF et Engie.

Les deux groupes sont mis en demeure,

« en raison du non-respect de certaines des exigences relatives au recueil du consentement à la collecte des données de consommation issues des compteurs communicants Linky, ainsi que pour une durée de conservation excessive des données de consommation ». Lire la suite dans “Le Monde”

Facebooktwitterlinkedinmail

Tumeur et ondes : le jugement de Turin confirmé en appel.

Alerte Phonegate

La Cour d’Appel de Turin confirme dans un arrêt complet publié le 13 janvier 2020 (904/2019 du 3.12.2019 , Romeo c. INAIL) la décision  du Tribunal d’Ivrea de 2017. Le Juge Fadda considère que le neurinome acoustique du travailleur (tumeur bénigne de la tête) a bien été causée par l’utilisation du téléphone portable. Lire la suite

Facebooktwitterlinkedinmail

EHS : l’Age de Faire

Image du sommaire du mensuel l’Age de Faire ( 2€) qui consacre 2 pages à la situation d’Emma et à la question des nouvelles antennes relais de téléphonie mobile.

Vous pouvez le trouver dans certains kiosques, souvent en magasin bio ou le commander https://magasin.lagedefaire-lejournal.fr/ . Journal sans publicité donc indépendant qui traite de questions sociétales à l’ordre du jour et en particulier de façon régulière la question de la pollution électromagnétique.
Bien cordialement

L’équipe Robin des toits Midi-Pyrénées

N’oublions pas qu’il est essentiel que chacun arrive aussi à limiter l’exposition qu’il génère : https://www.robindestoits.org/POLLUTION-ELECTROMAGNETIQUE-LIMITER-SON-EXPOSITION_a2661.html


Facebooktwitterlinkedinmail

EHS : « La plupart des électrosensibles luttent pour survivre »

Publié par “le Télégramme” Frédéric Ballestracci mène une bataille contre les ondes. Sa femme Marilyne est électrosensible. Le couple est démuni face à des institutions incapables d’apporter des solutions.

Le téléphone fixe sans passer par internet. C’est fini. Au grand dam de Marilyne Ballestracci. Il y a plus de trois ans, cette Rennaise découvre qu’elle est électro-hypersensible. Au point de ne plus supporter son lieu de vie. En cherchant un endroit moins exposé avec son mari, Frédéric, elle a fini par trouver refuge à Plougasnou. Mais la nouvelle maison du couple a nécessité quelques aménagements. « Nous avons déboursé 13 000 € pour refaire l’électricité et blinder les câbles, confie Frédéric. Aujourd’hui, un abonnement téléphone passe forcément par internet. Nous avons mis la box dans le garage, avec des parois blindées ». lire la suite

Facebooktwitterlinkedinmail

5G et cancer conférence débat avec le Dr Annie SASCO (64110)

Vendredi 20 décembre 2019 à Mazères-Lezons (64) – Entrée libre

Dès 2020, le déploiement massif des antennes relais 5G devrait débuter en France. Certaines ont déjà été installées pour réaliser des tests dans 8 villes (Lyon, Marseille, Lille, Douai, Nantes, Bordeaux, Toulouse et Pau).

Nous serons pour la première fois réellement exposés à des fréquences extrêmement élevées qui viendront se rajouter au brouillard électromagnétique déjà produit par la 2G, 3G, 4G, Wi-Fi, compteurs communicants, lignes hautes tensions, etc… dont la nocivité pour les humains et l’environnement a été prouvée.

Aucune étude n’a encore été réalisée sur cette nouvelle technologie qui va nécessiter l’installation d’antennes relais tous les 100/200 m.

En 2017, plus de 250 scientifiques et médecins de 42 pays ont demandé un moratoire sur le déploiement de la 5G en alertant sur de potentiels graves effets sanitaires et environnementaux: http://www.5appeal.eu/

La Docteure Annie SASCO a co-signé cet appel dont elle est la coordinatrice pour l’Europe.

Facebooktwitterlinkedinmail

Le rapport récent (juillet 2019) de Santé Publique France

Un rapport récent (juillet 2019) de Santé Publique France ” Estimations nationales de l’incidence et de la mortalité par cancer en France métropolitaine entre 1990 et 2018″ mentionne que le nombre de glioblastomes , tumeurs primitives du cerveau les plus fréquentes et les  plus agressives, a été multiplié par 4 en France au cours des 28 dernières années :

https://www.santepubliquefrance.fr/maladies-et-traumatismes/cancers/cancer-du-sein/documents/rapport-synthese/estimations-nationales-de-l-incidence-et-de-la-mortalite-par-cancer-en-france-metropolitaine-entre-1990-et-2018-volume-1-tumeurs-solides-etud

page 321  “Les facteurs de risque des glioblastomes sont répartis en facteurs intrinsèques et extrinsèques. Les facteurs intrinsèques qui augmenteraient le risque sont  : l’origine ethnique , le sexe, certaines maladies génétiques, des antécédents familiaux de gliome.
D’autres facteurs comme un terrain atopique ou une maladie auto‐immune seraient protecteurs. Les facteurs extrinsèques qui augmentent le risque sont la radiothérapie cérébrale et peut‐être une exposition intense et prolongée aux pesticides (agriculteurs). Les dernières études épidémiologiques et les expérimentations animales seraient en faveur du rôle carcinogène des expositions aux champs électromagnétiques. ”

Les scientifiques dénoncent de longue date les dangers des CEM ; les “scientifrics”, comme les appelle le professeur le Ruz, vont-ils continuer à nier les évidences?

Facebooktwitterlinkedinmail

Ondes et animaux, une compilation d’articles et d’études.

Cliquez pour lire ce nouvel article traitant le sujet (mise à jour)

Il n’y a pas que les humains qui souffrent des champs électromagnétiques artificiels. Nos amies les bêtes sont aussi impactées et il est plus délicat d’accuser des vaches, des poules, des grenouilles, des lapins etc.. de nous faire des “maladies psychosomatiques” quand elles souffrent et parfois meurent à proximité d’antennes relais ou de lignes à haute tension. Comme pour les humains, les autorités sanitaires ne voient pas de liens de cause à effets. Et qui se préoccupe des paysans impactés? Le document à télécharger

Facebooktwitterlinkedinmail