Linky : Engie et EDF mis en demeure pour leur collecte de données

La CNIL a mis en demeure les deux groupes « en raison du non-respect de certaines des exigences relatives au recueil du consentement ».

Le Monde avec AFP Publié aujourd’hui à 09h58, mis à jour à 10h42

Ils ont trois mois pour mettre en conformité la manière dont ils gèrent la collecte des informations personnelles des consommateurs par les compteurs communicants Linky. La Commission nationale de l’informatique et des libertés (CNIL), autorité administrative indépendante chargée notamment de la protection des données, a annoncé mardi 11 février avoir mis en demeure les groupes d’énergie EDF et Engie.

Les deux groupes sont mis en demeure,

« en raison du non-respect de certaines des exigences relatives au recueil du consentement à la collecte des données de consommation issues des compteurs communicants Linky, ainsi que pour une durée de conservation excessive des données de consommation ». Lire la suite dans “Le Monde”

Facebooktwitterlinkedinmail
Fermer le menu