5G : communiqué de Robin des Toits

Dessins aimablement offert à Robin des Toits par FARID MAHIEDINE

Par ailleurs Robin des toits vient de saisir, par l’intermédiaire de son avocat, le Conseil d’Etat, afin qu’il annule l’arrêté du 30 décembre 2019 fixant les modalités d’attribution des fréquences 5G. (communiqué de presse joint)  Cette saisine repose en grande partie sur l’analyse de l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (ANSES) selon laquelle, à ce jour, il existe  « un manque important voire une absence de données relatives aux effets biologiques et sanitaires potentiels » de la 5G, directement liés à l’exposition aux fréquences autour de 3,5GHz.
Cet arrêté prévoit certes que l’exploitation de la 5G devra se faire dans le respect des valeurs limites d’exposition aux ondes imposées par un décret du 3 mai 2002, déjà objet d’une requête en mai 2016 de Robin des Toits auprès du Conseil d’État. Or, ces valeurs ont été arrêtées il y a près de 20 ans sans évidemment envisager l’existence de la 5G et ses spécificités techniques. Elles n’ont donc pas la moindre pertinence scientifique à son égard.
 
Cordialement à toutes et tous,
 
Le président
Pierre-Marie Théveniaud

Facebooktwitterlinkedinmail

Lettre aux candidats aux élections municipales

Lettre aux candidats aux élections municipales

A l’heure où les effets cancérigènes des champs électromagnétiques sont enfin mis sur la place publique par Santé publique France, à l’heure du déploiement de la 5G en plein déni des effets biologiques et sanitaires des ondes électromagnétiques, dans des expérimentations et un déploiement contraire au code de Nuremberg, au vu de l’augmentation considérable du nombre de personnes électro hyper sensibles dont les conditions de vie peuvent devenir plus que dramatiques, il convient de mettre les candidats aux élections municipales devant leurs choix politiques, choix qu’ils se doivent d’exprimer clairement. Aux électeurs, également, de faire leur choix en fonction des réponses des candidats, suivant qu’ils cautionnent ou non le déploiement des capteurs Linky, de la 5G, ou dénient les effets des ondes électromagnétiques, reprenant ainsi les éléments de langage des industriels et des pouvoirs publics. Nous proposons donc un modèle de lettre aux candidats, téléchargeable avec ce lien, que nous vous recommandons d’envoyer à tous les candidats aux prochaines élections municipales. A vous de vous déterminer en fonction de leur réponse ou de leur absence de réponse.

Facebooktwitterlinkedinmail

Tumeur et ondes : le jugement de Turin confirmé en appel.

Alerte Phonegate

La Cour d’Appel de Turin confirme dans un arrêt complet publié le 13 janvier 2020 (904/2019 du 3.12.2019 , Romeo c. INAIL) la décision  du Tribunal d’Ivrea de 2017. Le Juge Fadda considère que le neurinome acoustique du travailleur (tumeur bénigne de la tête) a bien été causée par l’utilisation du téléphone portable. Lire la suite

Facebooktwitterlinkedinmail

EHS : « La plupart des électrosensibles luttent pour survivre »

Publié par “le Télégramme” Frédéric Ballestracci mène une bataille contre les ondes. Sa femme Marilyne est électrosensible. Le couple est démuni face à des institutions incapables d’apporter des solutions.

Le téléphone fixe sans passer par internet. C’est fini. Au grand dam de Marilyne Ballestracci. Il y a plus de trois ans, cette Rennaise découvre qu’elle est électro-hypersensible. Au point de ne plus supporter son lieu de vie. En cherchant un endroit moins exposé avec son mari, Frédéric, elle a fini par trouver refuge à Plougasnou. Mais la nouvelle maison du couple a nécessité quelques aménagements. « Nous avons déboursé 13 000 € pour refaire l’électricité et blinder les câbles, confie Frédéric. Aujourd’hui, un abonnement téléphone passe forcément par internet. Nous avons mis la box dans le garage, avec des parois blindées ». lire la suite

Facebooktwitterlinkedinmail

5G et cancer conférence débat avec le Dr Annie SASCO (64110)

Vendredi 20 décembre 2019 à Mazères-Lezons (64) – Entrée libre

Dès 2020, le déploiement massif des antennes relais 5G devrait débuter en France. Certaines ont déjà été installées pour réaliser des tests dans 8 villes (Lyon, Marseille, Lille, Douai, Nantes, Bordeaux, Toulouse et Pau).

Nous serons pour la première fois réellement exposés à des fréquences extrêmement élevées qui viendront se rajouter au brouillard électromagnétique déjà produit par la 2G, 3G, 4G, Wi-Fi, compteurs communicants, lignes hautes tensions, etc… dont la nocivité pour les humains et l’environnement a été prouvée.

Aucune étude n’a encore été réalisée sur cette nouvelle technologie qui va nécessiter l’installation d’antennes relais tous les 100/200 m.

En 2017, plus de 250 scientifiques et médecins de 42 pays ont demandé un moratoire sur le déploiement de la 5G en alertant sur de potentiels graves effets sanitaires et environnementaux: http://www.5appeal.eu/

La Docteure Annie SASCO a co-signé cet appel dont elle est la coordinatrice pour l’Europe.

Facebooktwitterlinkedinmail

Une nouvelle pour parler de la 5G à lire absolument :

Présentation par l’auteur.

Bonjour à tous,  constatant qu’il est difficile de mobiliser beaucoup de monde pour une conférence et que les écrits techniques sont rebutants, J’ai décidé d’écrire une mise en garde contre la 5G d’une manière plus littéraire, sous forme d’une nouvelle. Je n’en dirai pas plus pour ne pas gâcher le suspense.   Elle vous est adressée en  .pdf pour être lue sur écran dans un traitement de texte ou être imprimée.   Si cette nouvelle vous a plu, si vous avez été convaincu. Je vous serai très reconnaissant de la diffuser, de la partager avec le plus de monde possible et, éventuellement, de me faire vos commentaires.     Dr Joël Delannoy

5G mon amour
Comté de Carpentarie, dans le Queensland, au nord de l’Australie octobre 2079.
Fortuné Goldcalf était installé confortablement sur la terrasse de son bunker semi-enterré sur les hauteurs. A droite, les côtes de Cape York. En face de lui, le golfe et ses eaux bleues.
La saison chaude s’annonçait. Sur la mer, le nuage de gloire du matin étalait son long rouleau.
Un bon présage pour le travail qu’il s’apprêtait à entreprendre. Il ne se sentait pas très bien. L’intelligence artificielle de son médico-bot ne l’avait pas réconforté.
Plusieurs fois, son ADN avait été revitalisé, rajeuni mais les biotechnologies ne faisaient que de semi-miracles, les prolongations de télomères étaient modestes, de longueur insuffisante et les prothèses, pour perfectionnées qu’elles soient, avaient une durée de vie limitée.
Il avait bien fallu s’y résigner. Fortuné approchait ses 132 ans et il n’en vivrait probablement pas 10 de plus.
Dès la création, Dieu avait adopté le principe de l’obsolescence programmée et les petits rafistolages ne pouvaient que retarder l’échéance du retraitement.
Il avait donc décidé de rédiger ses mémoires…….

.

Facebooktwitterlinkedinmail

Le projet HERCULE, on n’en veut pas

Projet Hercule – Non au démantèlement du service public de l’énergie et au déploiement des capteurs Linky
Les collectifs et associations engagés dans le combat contre le déploiement du compteur Linky s’associent à la lutte contre le projet Hercule de démantèlement d’EDF.
L’un des axes de nos actions est la défense d’un accès égalitaire à l’énergie quel que soit le lieu, notamment pour ceux qui souffrent de précarité énergétique.
La disparition des tarifs réglementés – qui concernent 85 % des usagers – pourrait résulter de la privatisation d’une partie du service public. Elle entraînerait une hausse de la facture pour la plupart des consommateurs et une instabilité des prix liés désormais au marché international et aux intérêts des actionnaires. Lisez la suite avec le lien ci-dessous

Communiqué des collectifs et association signataires

Facebooktwitterlinkedinmail
Fermer le menu