Chape de plomb sur le procès de la téléphonie mobile aux USA.

Le lobby de la téléphonie mobile fait l’objet d’un procès aux USA et personne n’en parle ! Depuis quelque temps déjà, de plus en plus de voix s’élèvent pour mettre en garde contre l’utilisation des téléphones portables et les dommages pour la santé causés par les rayonnements électromagnétiques des portables et des antennes de téléphonie mobile. Toutefois, on sait peu de choses sur le fait que depuis 2001 aux États-Unis, l’industrie de la téléphonie mobile est en procès pour ces atteintes à la santé causées par le rayonnement de téléphonie mobile. Mais les médias n’en parlent en aucune façon ! Comment en est-on arrivé à ce que l’industrie de la téléphonie mobile aux États-Unis soit traduite en justice ?

L’article complet sur le site de KLA avec la vidéo

Deux autres articles sur le sujet “en anglais” mais avec le traducteur Google c’est lisible.

Le premier est ici

le deuxième est la

Facebooktwitterlinkedinmail

Ondes et animaux, une compilation d’articles et d’études.

Il n’y a pas que les humains qui souffrent des champs électromagnétiques artificiels. Nos amies les bêtes sont aussi impactées et il est plus délicat d’accuser des vaches, des poules, des grenouilles, des lapins etc.. de nous faire des “maladies psychosomatiques” quand elles souffrent et parfois meurent à proximité d’antennes relais ou de lignes à haute tension. Comme pour les humains, les autorités sanitaires ne voient pas de liens de cause à effets. Et qui se préoccupe des paysans impactés? Le document à télécharger

Facebooktwitterlinkedinmail

Objets connectés, la 5G jouerait-elle dans la propreté ?

Objets connectés, la 5G jouerait-elle dans la propreté ?

Facebooktwitterlinkedinmail

Le téléphone portable peut affecter la mémoire chez les adolescents

Encore une alerte sur les risques sanitaires liés à la téléphonie mobile

Des chercheurs suisses mettent en garde contre une utilisation trop fréquente des téléphones portables collés à l’oreille. Cette habitude favoriserait en effet l’absorption des radiofréquences par le cerveau, ce qui aurait un impact sur la mémoire des adolescents.

L’article sur le site de ParentsFacebooktwitterlinkedinmail

Orange rappelle un téléphone émettant trop d’ondes

Des dizaines de milliers de consommateurs concernés

Ce sont les contrôles réalisés par l’Agence nationale des fréquences (ANFR) qui ont détecté un dépassement du débit d’absorption spécifique (DAS) autorisé. Le DAS est la mesure utilisée pour quantifier l’énergie des ondes absorbée par l’utilisateur d’un portable. Il est limité à 2 W/kg au niveau de la tête (« DAS tête ») comme au niveau du corps (« DAS tronc »).

Durcissement des normes

Ces normes ont par ailleurs été durcies. Un changement de méthode de mesure, qui s’applique aux smartphones et autres portables mis sur le marché depuis avril 2016, conduit à mesurer les émissions au niveau du tronc à une distance maximale de 0,5 cm du corps.

Auparavant, les fabricants pouvaient effectuer des mesures à 2,5 cm de distance. Ces quelques centimètres changent tout : ils permettaient aux fabricants d’afficher des valeurs bien plus faibles, et donc de respecter plus facilement les normes.

L’article de 60 millions de consommateursFacebooktwitterlinkedinmail

Communiqué de Robin des Toits à la suite du rapport de l’ANSES

L’Electro Hyper Sensibilité reconnue de fait ; à l’Etat d’agir ! 

Hypersensibilité électromagnétique ou intolérance environnementale idiopathique attribuée aux champs électromagnétiques : Avis de l’ANSES – Rapport d’expertise collective – 26 Mars 2018

L’association nationale Robin des Toits prend acte que ce rapport reconnaît de fait l’existence de l’Electro Hyper Sensibilité (EHS), à la fois par son existence même et par un certain nombre d’éléments de son contenu. Elle note également que l’EHS n’est plus considérée comme un trouble purement psychique, selon une approche psychiatrisante. Il est donc à souhaiter que les recommandations de l’ANSES soient entendues des personnels médicaux et paramédicaux ainsi que des institutions et entreprises pour que cesse une ségrégation de fait et que la réalité de l’EHS soit vraiment  prise en compte à tous les niveaux.

Le communiqué de Robin des ToitsFacebooktwitterlinkedinmail

Après l’ANSES chez nous, d’autres études chez les Anglo-saxons

28 mars 2018 17h10

Facebooktwitterlinkedinmail

Fermer le menu