Archives par auteur: Robin des Toits Midi-Pyrénées

EHS dans Le quotidien du médecin

Électrosensibilité : HAS, ANSES et INSERM se concertent pour comprendre et pour améliorer la prise en charge

L’hypersensibilité aux ondes électromagnétiques est mal définie, difficile à diagnostiquer, et il n’existe pas de protocole de prise en charge dédié. Des manques que les autorités scientifiques et sanitaires semblent vouloir combler en coordonnant leurs efforts. C’est en tout cas ce qui est ressorti de la réunion organisée ce jeudi au sein de l’office parlementaire des choix scientifiques et technologiques (OPECST).               L’article est ICI

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Sexy Linky nouvelle édition

Tous les mois sur l’Âge  de Faire , une chronique “Ondes”

https://www.lagedefaire-lejournal.fr/ondes-letat-chuchote-lalerte/

https://www.lagedefaire-lejournal.fr/electrosmog-du-brouillard-a-la-bouillabaisse/

Le journal L’âge de faire et la maison d’édition Le passager clandestin ont décidé de rééditer « Sexy, Linky ? », le livre qui tord le cou au plan com’ d’Enedis. Cette nouvelle édition est disponible dès maintenant dans les meilleures librairies. Vous pouvez également le commander tout de suite depuis notre boutique en ligne, en cliquant ici. https://www.lagedefaire-lejournal.fr/sexy-linky/

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

En direct du labo et complété régulièrement

Nous avons décidé de créer cette rubrique pour vous faire profiter des recherches réalisées par notre équipe d’ingénieurs.

Le linky et son rayonnement

Actuellement le comptage se fait toujours en KWh mais demain…..  Le cosinus phi KW KVA expliqué

Le rayonnement du Linky dans l’habitat

Enregistrements du CPL

Enregistrements du CPL à Toulouse et Balma

Le CPL en vidéo  à voir   ICI

Le CPL peut aussi être écouté ICI

Et suivi dans la rue avec un simple transistor ICI  et   LA

Voici des enregistrements sur le terrain à Balma (31)  Clic

Et un comparatif en stéréo  Toulouse à droite et Avignon à gauche  Clic

 

Étude des champs magnétiques sur le vivant. Nous cherchons à mesurer, évaluer, les effets induits dans un cerveau humain ou autre organe, par un champ magnétique alternatif dont l’amplitude et la fréquence sont comparables à celles connues du signal CPL Linky.

Ce qui se passe sur le vivant

 

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Une réflexion sur un phénomène physique lié au Linky

Suite a une interrogation sur “l’effet de peau” possible nos ingénieurs vous propose les commentaires ci-dessous :

En premier l’exposé des questions et en suivant les réponses.

_________________

Cet “effet de peau” pourrait expliquer 3 problèmes majeurs du Linky :
1- le rayonnement du CPL qui, circulant à la surface des fils non blindés, augmente considérablement les CEM/OEM ;
2- les incendies : la chaleur engendrée par cette circulation à la surface des fils, s’ajoute à l’effet de proximité avec les autres fils, et provoque fonte des isolants et court-circuits.
3- enfin, dernier problème et non des moindres, la surconsommation qui est constatée par les abonnés pourrait en être la conséquence, puisque cet “effet de peau” provoque une perte d’énergie, augmente la résistance des conducteurs, et donc nécessite plus de soutirage électrique.
——————————————
 Oui l’effet de peau existe, mais pour répondre aux trois objections du mail cité ci-dessus :
1 – le rayonnement du CPL n’est à priori pas augmenté par l’effet de peau, ou faiblement. La répartition du courant dans le fil affecte peu son rayonnement à ces fréquences. En revanche, ce qu’une étude du labo RdT souligne, c’est que si par malheur les fils de phase et neutre s’éloignent l’un de l’autre dans la maison, (https://robindestoits-midipy.org/pdf/En-direct-du-labo/Mesure-Rayonnement-magnetiqueCPL-Linky-en-habitat-v3.pdf)  nous avons immédiatement une boucle émissive qui rayonne infiniment plus sur les habitants que si les câbles sont accolés.

2 – le courant de 1 ampère maximum du CPL linky, en mode pulsé et donc non continu il faut le rappeler, concentré à la surface du fil à 100 kHz ne peut pas créer d’échauffement du câble.
En effet, vu la résistivité du cuivre (https://fr.wikipedia.org/wiki/R%C3%A9sistivit%C3%A9) de 17 × 10−9 ohms mètre, nous avons des milliohms par mètre de fil et donc par loi de joule, P=R*i² donnera des milliwatts CPL tout au plus.
En revanche, 30 voire 45 ampères en 50 hz dans le fil chauffent bien plus.

3 – La surconsommation du au linky est une réalité mais pas par l’effet de peau. C’est très certainement plutôt parce que la puissance émissive du linky qui peut atteindre probablement plus d’un watt, est une consommation électrique qui se rajoute à celle de son électronique et c’est le client qui la paye ! Enfin et surtout, le compteur linky facture l’énergie réactive au client, contrairement aux compteurs électromécaniques qui eux ne comptaient que l’énergie active. La surconsommation que l’on peut constater, pourrait à nôtre avis être due également aux harmoniques du signal haché du CPL, qui mettent à mal la compatibilité électromagnétique des appareils domestiques, surtout anciens, cela entraîne leur dysfonctionnement, leur consommation excessive, voire leur destruction.

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Pour demain 30 mai à Blagnac si vous pouvez

Bonjour à tous,

Nous pensons qu’il serait intéressant d’y aller…..

http://www.mairie-blagnac.fr/actualites/cest-quoi-smart-city.html  Demain 30 mai 17H30 Hôtel de ville de Blagnac.–

Pris de court, nous vous livrons simplement quelques documents, sans synthèse…

Pour PMO  http://www.piecesetmaindoeuvre.com/     
……………...” la « Smart City », c’est à l’origine un slogan et un projet de la multinationale IBM, vendu depuis aux villes, aux gouvernements locaux et aux Etats. Il s’agit de confier la gestion des hommes et des services urbains à des réseaux connectés pilotés par ordinateurs. D’où la transformation du modèle énergétique, les nouveaux modes de transports, l’émergence de services tels qu’Uber, Deliveroo ou Airbnb. Il s’agit d’une numérisation de la ville : les hommes et les objets interconnectés produisent des données utilisées en retour pour gouverner, surveiller ou commercer. L’administration des choses se substitue au gouvernement des hommes (Saint Simon, Engels).

Nous subissons ces phénomènes : nos villes sont transformées par la volonté de puissance des élites de la métropole globale. Dès aujourd’hui nos vieux conseils municipaux ne prennent plus les décisions importantes – confiées aux nouvelles instances métropolitaines – tandis que les multinationales envahissent nos vies, du Linky à Facebook. Nous devons être lucides car les protagonistes de cette offensive promeuvent eux aussi le concept de “transition”. Le Commissariat à l’énergie atomique (CEA) et les entreprises de la “Presqu’île scientifique” ne prétendent-ils pas imposer leurs issues au chaos climatique et à l’effondrement écologique qu’ils ont provoqués ? Leurs solutions ne sont pas les nôtres !”

Quelques liens :

http://www.energy-cities.eu/IMG/pdf/smart_cities_gerard_magnin_11juin2012_fr-2.pdf

https://www.latribune.fr/regions/smart-cities/hyperconnectivite-le-risque-de-la-barbarie-524062.html

https://www.villeintelligente-mag.fr/Connecter-le-cerveau-a-un-ordinateur-le-projet-fou-d-Elon-Musk_a116.html

 

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

La Wallonie mise sur les compteurs «intelligents». Est-ce bien intelligent?

La Wallonie mise sur les compteurs «intelligents». Est-ce bien intelligent?Alors que la Belgique avait, par le passé, refusé d’installer les compteurs «intelligents», n’y voyant aucun avantage économique, le nouveau Gouvernement wallon, lui, a décidé d’y aller franco

L’article de La Chronique est ICI

Les compteurs intelligents ne seront déployés que chez les plus gros consommateurs

Le gouvernement wallon a réduit ses objectifs pour les compteurs électriques intelligents, écrit L’Echo vendredi. Le ministre wallon de l’Energie Jean-Luc Crucke vise désormais un déploiement chez les plus gros consommateurs dans les dix ans à venir et non plus auprès de l’ensemble des utilisateurs.

Le lien vers l’article de RTBF

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Linky : installation délicate, le conseil de Promotelec

Le Linky : brûlera brûlera pas ?

Certaines municipalités ont pris des délibérés contre le Linky./ Photo DDM

Certaines municipalités ont pris des délibérés contre le Linky./ Photo DDM

L’association d’intérêt général Promotelec, dont Enedis est membre, a publié sur son site Internet en mars dernier un conseil pour le moins étrange. «Linky : faites intervenir un électricien qualifié», titre-t-il.

Amorcé en 2015, le déploiement du compteur Linky se poursuit en France au rythme de 28 000 compteurs posés par jour. Le nombre de compteurs installés d’ici à la fin de l’année est de 16 millions.

«La pose d’un boîtier Linky peut entraîner une non-conformité entre l’installation électrique et le réglage de puissance du disjoncteur de branchement. Un risque qui doit être vérifié afin d’assurer la sécurité de l’installation», explique Promotelec. Le technicien qui installe un Linky ne vérifie pas si l’installation électrique du foyer est en mesure de supporter le niveau de puissance défini.

Dans le cas où les sections de câbles ne sont pas adaptées aux nouveaux réglages, des accidents (feu) peuvent se produire le jour où le particulier fait la demande auprès d’Enedis afin d’augmenter la puissance de son compteur à distance pour répondre à des besoins en énergie plus conséquents», développe l’article.

Pour éviter ce risque, Promotelec recommande de faire «intervenir un installateur électricien qualifié» pour s’assurer que les sections de câble entre le disjoncteur et le tableau électrique sont conformes au niveau de puissance établi.

Des collectifs anti-Linky ont recueilli des centaines de témoignages dénonçant des incendies dus au compteur Linky, du disjoncteur ou de leurs produits électroménagers.

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

EHS : Hypersensibilité électromagnétique : vers une meilleure prise en charge

SUR LE SITE  Service-Public.fr

Illustration 1 undefinedTéléphones portables, antennes relais et wifi… Depuis le début des années 1980, la littérature scientifique rapporte des cas de personnes se plaignant de troubles divers qu’elles attribuent à une exposition à des champs électromagnétiques. L’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses) vient d’y consacrer une expertise approfondie.

L’article est ICI

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Orange rappelle un téléphone émettant trop d’ondes

Des dizaines de milliers de consommateurs concernés

Ce sont les contrôles réalisés par l’Agence nationale des fréquences (ANFR) qui ont détecté un dépassement du débit d’absorption spécifique (DAS) autorisé. Le DAS est la mesure utilisée pour quantifier l’énergie des ondes absorbée par l’utilisateur d’un portable. Il est limité à 2 W/kg au niveau de la tête (« DAS tête ») comme au niveau du corps (« DAS tronc »).

Durcissement des normes

Ces normes ont par ailleurs été durcies. Un changement de méthode de mesure, qui s’applique aux smartphones et autres portables mis sur le marché depuis avril 2016, conduit à mesurer les émissions au niveau du tronc à une distance maximale de 0,5 cm du corps.

Auparavant, les fabricants pouvaient effectuer des mesures à 2,5 cm de distance. Ces quelques centimètres changent tout : ils permettaient aux fabricants d’afficher des valeurs bien plus faibles, et donc de respecter plus facilement les normes.

L’article de 60 millions de consommateurs

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Communiqué de Robin des Toits à la suite du rapport de l’ANSES

L’Electro Hyper Sensibilité reconnue de fait ; à l’Etat d’agir ! 

Hypersensibilité électromagnétique ou intolérance environnementale idiopathique attribuée aux champs électromagnétiques : Avis de l’ANSES – Rapport d’expertise collective – 26 Mars 2018

L’association nationale Robin des Toits prend acte que ce rapport reconnaît de fait l’existence de l’Electro Hyper Sensibilité (EHS), à la fois par son existence même et par un certain nombre d’éléments de son contenu. Elle note également que l’EHS n’est plus considérée comme un trouble purement psychique, selon une approche psychiatrisante. Il est donc à souhaiter que les recommandations de l’ANSES soient entendues des personnels médicaux et paramédicaux ainsi que des institutions et entreprises pour que cesse une ségrégation de fait et que la réalité de l’EHS soit vraiment  prise en compte à tous les niveaux.

Le communiqué de Robin des Toits

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Après l’ANSES chez nous, d’autres études chez les Anglo-saxons

28 mars 2018 17h10

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Sensibilité aux ondes électromagnétiques: une “souffrance” qui doit être prise en charge

L'Anses répertorie des dizaines de symptômes que les électrosensibles attribuent à leur exposition aux radiofréquences des téléphones portables, antennes relais et wifi. - RelaxNews - AFP TV

L’ANSES publie son rapport dans la Dépêche du Midi

L’existence même de l’électrohypersensibilité (EHS) fait débat entre une communauté médicale sceptique face à une pathologie qui ne se définit que par l’autodéclaration des personnes qui en souffrent et des patients qui mettent en avant des symptômes handicapants.

Maux de tête, troubles du sommeil, nausées, irritabilité, fourmillements dans les doigts ou encore problèmes cutanés: l’Anses répertorie des dizaines de symptômes, plus ou moins courants, que les électrosensibles attribuent à leur exposition aux radiofréquences des téléphones portables, antennes relais et autre wifi.

“Il n’existe pas de critères de diagnostic de l’EHS validées à ce jour”, note l’Anses dans cet avis publié mardi. Mais “quoi qu’il en soit, les plaintes (douleurs, souffrance) formulées par les personnes se déclarant EHS correspondent à une réalité vécue”.

“C’est une avancée. On ne parle plus d’un effet nocebo exclusif”, a indiqué à l’AFP le président de l’association Robin des Toits, Pierre-Marie Theveniaud, avant d’avoir pris connaissance de l’intégralité du rapport.

A lire dans la Dépêche.fr

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Agir pour son avenir, une belle étude réalisée par de jeunes étudiantes

Doit-on choisir entre un appel de bonne qualité et une journée sans maux de tête?

Appeler serait impossible sans antennes relais de téléphonie mobile. Aujourd’hui, on en compte plus de 60 000 en France. Les antennes relais sont indispensables à différentes sortes de télécommunications. Peu connues et pourtant bien utiles, elles interviennent dans notre quotidien. En effet, les antennes relais de téléphonie mobile rendent possibles les appels téléphoniques, l’envoi de sms, mais aussi l’utilisation des réseaux 2G, 3G, et 4G. Elles fonctionnent en envoyant ou en recevant des ondes électromagnétiques. Puisque nous les sollicitons constamment, ces antennes sont puissantes et très répandues.

  Visitez ce site fait par des jeunes il est super !

 

 

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

LOUBAUT : l’argumentaire d’un Maire qui a décidé de résister au système LINKY

Bonjour à toutes et à tous,

Pour information, je vous fait parvenir le courrier que j’ai envoyé à la Préfecture de l’Ariège et au syndicat d’électrification, avec copie aux deux députés et au sénateur ariégeois.

Je vous joins par ailleurs le mémoire sur-complémentaire que j’ai préparé pour l’audience au fond du Tribunal Administratif de Toulouse. La délibération concerne le refus du déclassement des compteur, sans en interdire la pose.

Cordialement.

Ramón Bordallo

LA LETTRE CI-DESSOUS à la Préfecture de l’Ariège et au syndicat d’électrification avec copie aux élus et le mémoire en défenses très bien argumenté est ICI

À l’attention de :

Madame Marie Lajus, Préfète de l’Ariège,
Monsieur René Massat, Président du Syndicat Départemental des Énergies de l’Ariège (SDE09).

Copie à :

Madame Bénédicte Taurine, Députée de l’Ariège,
Monsieur Michel Larive, Député de l’Ariège,
Monsieur Alain Duran, sénateur de l’Ariège.

Bonjour,

L’actualité récente nous rappelle que les compteurs électriques peuvent prendre feu. Le rapport d’enquête (SIEIL, 27 juillet 2011) mené à la suite des expérimentations en 2011 l’avait déjà reconnu : des incendies sont survenus à cause des compteurs linky (en plus de tous les autres incidents) et ce ne sont pas les vagues explications données par Enedis sur l’incompétence des poseurs qui me rassurent.

Les média commencent à peine à faire savoir que les linky peuvent être à l’origine d’incendies. Par exemple :

* Le 28 novembre 2017, à Louveciennes “Louveciennes : le compteur électrique Linky part en fumée“:
http://www.leparisien.fr/louveciennes-78430/louveciennes-un-compteur-linky-part-en-fumee-28-11-2017-7420146.php

* Le 13 mars 2018, à Avranches :
Manche : deux feux de compteurs électriques Linky
https://www.lamanchelibre.fr/actualite-481885-manche-deux-feux-de-compteurs-electriques-linky

* De très nombreux exemples ont été répertoriés par des citoyens sur les incendies électriques : le résultat est effarant.
https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/le-compteur-linky-d-enedis-edf-est-201861

* Le 8 mars 2018, une triste nouvelle à Laxou-Champ-le-Bœuf (54) “Mort dans son appartement enfumé“. “Le compteur électrique fondu témoignait d’un important dégagement de chaleur”, “Un décès probablement causé par les fumées toxiques”, “Un expert en incendie a été désigné“, etc. L’enquête qui devrait avoir lieu déterminera les causes exactes du décès.
https://www.estrepublicain.fr/actualite/2018/03/08/mort-dans-son-appartement-enfume

  La question que je vous pose concerne la responsabilité du maire en cas de drame. Sachant que ce sont les communes qui sont propriétaires des compteurs, qu’elles ont délégué la gestion du réseau électrique au syndicat d’électrification (SDE09, qui a lui-même délégué à Edf/Erdf/Enedis cette même gestion), quelle est ma responsabilité en cas de drame à Loubaut ?

Le conseil municipal de Loubaut avait demandé au SDE09 d’imposer à Enedis de permettre le choix du compteur pour les habitants de Loubaut. Le syndicat n’avait même pas pris la peine de répondre. Ce même conseil municipal a pris une délibération pour freiner les ardeurs des poseurs de linky sur la commune et permettre le choix en se basant sur le refus de déclassement des compteurs actuels : le Tribunal Administratif va très probablement annuler la délibération ce mardi 20 mars à Toulouse.  Le 17 mars 2017, j’ai pris un arrêté du maire pour encadrer la pose de ces compteurs linky : cet arrêté a été suspendu par le Tribunal Administratif et j’attends encore la convocation pour l’audience au fond.

Faut-il que je prenne un nouvel arrêté pour protéger les administrés de Loubaut ? Comment les protéger d’un risque avéré, qui peut être mortel ?

Il faut sortir de cette situation par le haut et permettre le choix du compteur. Cela ne résoudra pas tous les problèmes concernant notamment la santé des personnes hyper électro sensibles ou la pénalisation financière des consommateurs subissant le linky. Mais un pas aura été fait vers une solution un tant soit peu acceptable sur le plan démocratique.

En vous remerciant par avance pour l’attention que vous ne manquerez pas de porter à ce dossier, je vous prie d’agréer, Madame la Préfète, Monsieur le Président du SDE09, mes respectueuses salutations.

Ramón Bordallo
Maire
09 350 LOUBAUT

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Linky : conseil en cas d’incendie, relisez les conseils ils sont toujours d’actualité !

CONSEILS EN CAS D’INCENDIE

En cas d’incendie , éviter d’appeler EDF ou votre fournisseur d’électricité en premier

En effet le contrôleur de l’incendie serait mandaté par le contrôlé – autrement dit : vous auriez demandé à EDF de contrôler ENEDIS.

Il nous a été rapporté, sûrement des  mauvaises langues, qu’ « ENEDIS » aurait déjà, suite à des incendies supprimé toutes les pièces qui auraient pu servir à un expert pour en déterminer la source.

Conseils de l’association Robin des toits

Quand un incendie se déclare autour d’un compteur, il faut :

1- en tout premier lieu appeler les pompiers, faire des photos ou une vidéo de l’incendie.

2- simultanément, faire appel aux services d’un huissier de Justice pour constater en présence des pompiers l’ampleur des dégâts et notifier les observations des pompiers et leur(s) suspicion(s) de la/des source(s) du sinistre,

P.S. : vous pouvez également faire appel à la presse de votre région – Les articles parus pouvant être joints au dossier juridique.

3- avec le rapport de l’huissier incluant les observations des pompiers, prendre attache auprès des conseils d’un avocat,

4- demander à l’avocat d’agir immédiatement en justice pour qu’un juge délègue sans délai par référé un expert de Justice afin d’établir une véritable expertise, avant le passage des services d’EDF qui, bien entendu, s’empressent de faire le plus grand ménage possible afin d’effacer toutes les traces pouvant instruire sur la source de l’incendie.

5- informer et envoyer les images aux associations telles que Robin des Toits, Next-Up, Priartem

Si un compteur Linky est installé chez vous faites une photo prouvant qu’il était bien là avant l’incident. (photo avec le journal du jour par exemple)

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Linky : Stéphane Lhomme nous alerte par rapport à Que Choisir

Linky : nouvelle trahison de la part de la direction d’UFC-Que Choisir 

Alerte : la direction d’UFC-QC veut la transformation

des compteurs électriques en puissants émetteurs wi-fi !

 A travers sa nouvelle pétition, la direction de l’UFC-QC demande l’installation dans les compteurs de l’Emetteur Radio Linky qui va inonder les logements d’ondes électro-magnétiques

L’article de Stéphane Lhomme à lire ICI

 

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Le CPL du Linky est vraiment très bruyant ……..

L’association Robin des Toits a eu l’idée et l’a réalisée, Maud du collectif Touche Pas à Mon Compteur – 09 a filmé , et Jérôme a monté cette vidéo qui est une petite “bombe”…
Nous avons fait l’expérience, un simple transistor peut être utilisé pour mettre en évidence le CPL de façon sonore, montrant que :
– le CPL génère, en plus des champs électriques et magnétiques autour des câbles, des ondes radiofréquences qui se propagent à une grande distance des câbles
– ces radiofréquences sont des harmoniques parasites qui vont au delà des 90 kHz injectés dans les câbles (ici, détectés entre 170 et 200 kHz)
Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Microwave News : plus qu’une coïncidence, les radiations des téléphones cellulaires cancérigènes ?

Est-il temps pour le CIRC de réévaluer les radiofréquences ?

C’est «plus qu’une coïncidence», était une réponse typique des observateurs attentifs des études de toxicologie de téléphone cellulaire qui avaient entendu ou ont été informés des nouveaux résultats. Personne ne voulait parler pour l’attribution jusqu’à ce qu’ils aient eu la chance de lire le nouveau papier Ramazzini. “C’est incroyable étant donné que le schwannome malin du cœur est un cancer super rare”, a déclaré l’un des interviewés.

Le lien sur Microwave News (en anglais)

Une traduction de l’article avec google qui est suffisamment précise pour les non anglophones

L’article traduit

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Linky mises à jour

 

Dans l’affaire Linky, c’est surtout la récupération de nos données qui  les  intéresse , il faut que ceux qui ont vu Linky installé alors qu’ils en ignoraient les travers ou alors qu’ils  s’étaient opposés à cette installation reprennent la direction de la Poste pour des recommandés AR . C’est le plan B de la fiche Robin des Toits .Encore direz-vous , vous ne pouviez pas nous donner  ça dès le début??

Et bien  non, car Linky, c’est comme un oignon, il faut enlever délicatement chaque peau jusqu’à ce qu’on ait vu le coeur .. et là…on finit par le manger..

Nous avons actualisé les lettres dans l’onglet spécial Linky et récapitulé dans un grand tableau les différentes étapes

Tableau récapitulatif

Et les lettres pour s’opposer à l’utilisation des données pour ceux qui ont hélas déjà le Linky

Pour les données

Le motif légitime

La lettre à personnaliser pour votre fournisseur

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Communiqué de presse : portable et risques sanitaires

Portable et risques sanitaires : les autorités jouent la montre…
 

Alors que s’accumulent les preuves scientifiques sur les risques cancérigènes liés à l’utilisation du portable (1)alors que de plus en plus d’études et d’éléments objectifs ainsi que d’appels d’éducateurs, de psychiatres alertent sur les dangers d’une trop grande exposition aux écrans pour les enfants (2), les autorités continuent à ne pas prendre les mesures qui s’imposent sauf pour se couvrir elles-mêmes…

 
Le Conseil de l’Ordre des Médecins faisant suite à une demande d’Enedis va même jusqu’à poursuivre l’un des rares médecins qui fait progresser la connaissance scientifique sur l’électro-hypersensibilité (intolérance aux champs électromagnétiques émis par les technologies du sans-fil). Le Professeur BELPOMME se retrouve contraint de poursuivre en diffamation le Journal International de Médecine qui a fait état de la plainte du Conseil de l’Ordre au mépris du secret de l’instruction. Le Professeur BELPOMME nous a confirmé n’avoir fait que son devoir de médecin et de chercheur et d’avoir toujours été fidèle au serment d’Hippocrate. Il a déjà publié dans une revue scientifique à comité de lecture (3), trois autres articles (l’un notamment sur l’encéphaloscan) sont soumis à comité de lecture ou en passe d’être publiés…
Quel besoin de poursuivre un scientifique qui fait avancer la science ?
Le tableau d’ensemble donne la fâcheuse impression que la santé publique n’est pas prioritaire.
Pourtant les autorités se couvrent (4) mais ces recommandations ne sont pas relayées dans les maternités et les femmes enceintes ne sont nullement informées.
Suite à des expérimentations menées dans le cadre du Grenelle des Ondes à l’initiative de Robin des Toits, les autorités savent comment réduire l’exposition du public aux champs électromagnétiques – mais cela réduirait la marge de bénéfices des industriels…
“Les risques sanitaires liés à l’exposition au portable et autres technologies sans-fil ne sont plus couverts par les principales compagnies d’assurance internationales – suivant le même scénario que l’affaire de l’amiante” (5) rappelle Etienne Cendrier porte-parole de Robin des Toits.
 
Etienne Cendrier
Porte-Parole national
(1) [ACTION DES CHAMPS ELECTROMAGNETIQUES SUR LA SANTE – compilation de références d’études scientifiques – 1995 – 2016] url: https://www.robindestoits.org/ACTION-DES-CHAMPS-ELECTROMAGNETIQUES-SUR-LA-SANTE-compilation-de-references-d-etudes-scientifiques-1995-2016_a2469.html
[Etudes scientifiques  >  épidémiologie] url: https://www.robindestoits.org/epidemiologie_r111.html
[Etudes scientifiques  >  in vivo, in vitro] url: https://www.robindestoits.org/in-vivo-in-vitro_r112.html
[Rapports scientifiques] url: https://www.robindestoits.org/Rapports-scientifiques_r67.html

(2) [Résolutions et appels de médecins ou d’experts] url: https://www.robindestoits.org/Resolutions-et-appels-de-medecins-ou-d-experts_r27.html
[Avis, commentaires et analyses scientifiques] url: https://www.robindestoits.org/Avis-commentaires-et-analyses-scientifiques_r64.html
Voir également : [l’addiction aux écrans] url: https://www.robindestoits.org/search/ecrans/

(3) [Reliable disease biomarkers characterizing and identifying electrohypersensitivity and multiple chemical sensitivity as two etiopathogenic aspects of a unique pathological disorder – D. VBelpomme and al.] url: https://www.degruyter.com/view/j/reveh.2015.30.issue-4/reveh-2015-0027/reveh-2015-0027.xml?format=INT

(4) [‘Téléphone mobile : les 6 bons comportements pour réduire son exposition aux ondes’  – Ministère de la Transition Ecologique et Solidaire – Nov. 2017] url: https://www.ecologique-solidaire.gouv.fr/telephone-mobile-bons-comportements

(5) [‘Quand le portable est comparé à l’amiante’ – le Parisien – 27/11/2010] url: https://www.robindestoits.org/Quand-le-portable-est-compare-a-l-amiante-le-Parisien-27-11-2010_a1146.html
[Les assurances et la téléphonie mobile] url: https://www.robindestoits.org/Les-assurances-et-la-telephonie-mobile_r93.html

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Ondes : dissipons le brouillard

Le site du journal L'age de faire -   Invisibles, inodores, impalpables, silencieuses… Sans que nous nous en apercevions vraiment, des ondes de plus en plus nombreuses et de plus en plus puissantes nous entourent. Quels effets ont-elles sur la santé ? Aucun, assure le lobby de la téléphonie mobile. Mais qu’en est-il réellement ? L’âge de faire fait la lumière sur le brouillard électromagnétique.

dans le numéro 127 : février 2018

et toujours disponible le hors série

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

La Cour des comptes épingle le compteur électrique Linky

Ce ne sont ni des gauchistes ni des anti-progrès (qualificatifs dont sont affublés les opposants aux compteurs communicants) qui le disent ! Ce sont les magistrats chargés de veiller sur la bonne gestion des finances publiques qui confirment ce que nous expliquons depuis des mois et des mois. Souhaitons leur d’être entendus afin que les politiques se saisissent de cette question qui impacte tous nos concitoyens.

Considérons que cet avis est un encouragement à poursuivre la résistance sans oublier  les autres compteurs communicants !

Déjà décrié par de nombreuses communes et particuliers, le compteur intelligent d’EDF, Linky, est largement critiqué par la Cour des comptes dans son rapport

Cour des comptes et Linky

Cour des comptes et Linky

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Appel a solidarité, venez nombreux le 7 février au tribunal de Foix

Un jugement du 20 juin 2017 du Tribunal d’Instance de la Rochelle donne raison à un usager qui avait barricadé son compteur et l’avait ensuite défendu physiquement contre un poseur qui voulait poser un Linky de force : le juge a estimé que la réaction de l’usager était « proportionnée » à l’agression sur ses biens privés (les protections apposées sur son compteur).

A FOIX ENEDIS poursuit en justice un membre du collectif pour avoir aidé des personnes à barricader leur compteur
AIDEZ-NOUS à payer les frais d’avocat pour défendre Gérard

par chèque : à l’ordre et à l’adresse de Gérard Yon, 11 Rue de la Bouscarre, Bourrut, 09000 GANAC
par CB :
sur le site : www.lepotcommun.fr/pot/psxt5zwg

Et venez le soutenir au Tribunal de Foix le 7 Février à 8h30 :

Adresse du TGI 14 boulevard du Sud BP 50078
09008 FOIX CEDEX

 

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Conférence sur les ondes électromagnétiques

Conférence–débat   sur les ondes électromagnétiques et les nouveaux compteurs Linky  

A BROQUIES le vendredi 2 février 2018, à 20h , salle sous la Mairie, ouvert à tous.

Avec Patrice GOYAUD : ingénieur élecricien, physicien, auteur

–                Quel est l’impact des ondes electro-magnétiques sur notre santé

–                Quelle est leur incidence sur notre vie privée.

–               Comment se protéger des nuisances identifiées.

– entrée libre, participation au chapeau, échange et tapas partagés dès 19h.

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

L’hôpital de Perpignan adopte l’internet sans fil… par la lumière !

S’il est bien un milieu où les ondes radios sont prises en compte et réglementées, c’est le milieu hospitalier. … car ils peuvent être source d’interférences avec les équipements médicaux et sont potentiellement source de maux pour les patients, dont les enfants sensibles aux ondes électromagnétiques.

La suite de l’article sur la Dépêche.fr

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Linky réunion à Blagnac

 

RÉUNION SUR LES COMPTEURS COMMUNICANTS à BLAGNAC :

17/02– 18H – Auditorium Mairie

10 Rue des Caouecs

DANGER POUR VOTRE SANTÉ, VOTRE SÉCURITÉ, VOTRE VIE PRIVÉE ET VOTRE PORTE-MONNAIE !

Avec le Collectif “Touche Pas à Mon Compteur – 09”
L’ABAVE, association de Blagnac
Avec le soutien des Amis de la Terre Midi Pyrénées
Infocompteurblagnac@gmail.com collectif de Blagnac
collectif.linky3132@gmail.com collectif du 31
Venez vous informer !

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Communiqué : Le Conseil de l’Ordre veut poursuivre le médecin des Electrosensibles

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

DE ROBIN DES TOITS

 

ENEDIS a saisi le Conseil de l’Ordre des Médecins d’une plainte contre le Pr. BELPOMME en raison de certificats délivrés à des personnes électrosensibles (intolérantes à la pollution électromagnétique) pour leur éviter l’installation de compteurs Linky.      

Robin des Toits qui est à l’origine de la médiatisation de l’électrosensibilité en 2008 et qui souhaite la reconnaissance de cette affection a pu interroger le Pr Belpomme. Il a simplement tenu à confirmer la pleine validité scientifique de tout ce qu’il a fait concernant l’Électro-Hypersensibilité (EHS). Pour le reste, il s’en remet à l’impartialité du Conseil de l’Ordre.


Robin des Toits a souhaité poursuivre son enquête pour en savoir plus.
Nous avons découvert que cette saisie du Conseil de l’Ordre a fuité dans la presse (dépêche APM et article du JIM le 19 décembre 2017), mais par qui ?
Il nous apparaît qu’il ne peut y avoir que deux sources possibles de cette divulgation qui contrevient au secret de l’instruction : soit Enedis, soit le Conseil de l’Ordre lui-même, la dépêche d’APM mentionnant une “source ordinale”…
Nous avons été troublés de découvrir que le président du Conseil de l’Ordre a récemment rejoint l’Académie de Médecine dont les positions – on pourrait presque parler de militantisme – contre la reconnaissance de l’EHS sont bien connues.
Etienne Cendrier porte-parole de Robin des Toits s’interroge : “Le Pr Belpomme n’est-il pas visé parce qu’il était en passe d’établir scientifiquement la causalité de l’Electro-Hypersensibilité” ? 
En effet, le Pr Belpomme a déjà publié sur l’Électro-Hypersensibilité dans une revue scientifique à comité de lecture et d’après nos informations, plusieurs autres articles devraient être publiés par la suite.
 
Etienne Cendrier
Porte-Parole nationa
Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Rassemblement à Castres contre la pose des compteurs électriques Linky

ENEDIS et son sous-traitant L.S. Services sont dans une phase active de « poses forcées » du compteur électrique Linky.

Le Collectif Stop Linky Tarn Sud juge ces pratiques inacceptables : les poses se font souvent en l’absence des résidents sans tenir aucun compte du choix affiché sur leur ancien compteur, elles sont le plus souvent dirigées à l’encontre de personnes âgées, vulnérables, mal informées et peu aptes à se défendre.

Le maire de Castres, M. Pascal Bugis vient de prendre un nouvel arrê municipal dans lequel est réaffirmée la possibilité pour les résidents de la commune de choisir de remplacer ou pas leur ancien compteur électrique.

Les pressions intolérables dEnedis et de son soustraitant doivent cesser !

C’est pourquoi le Collectif Stop Linky Tarn sud appelle à un grand rassemblement citoyen pour rappeler haut et fort que le droit de choisir sur les questions touchant à la vie quotidienne est un droit fondamental dans une société démocratique.

Ce rassemblement est prévu le :

lundi 22 janvier à partir de 12 h devant le Bureau de Poste du Boulevard Dr Aribat.

Une marche sera organisée en direction des bureaux d’Enedis Avenue Charles De Gaulle pour porter les exigences de la population de Castres et plus largement des habitants du Tarn sud.

Collectif Stop Linky Tarn sud

Castres, le 13 janvier 2018

Ajout pour les journalistes : Le Collectif espère que vous relaierez cette information auprès de vos lecteurs, auditeurs et téléspectateurs. Le Collectif invite la presse écrite, parlée et télévisée à rendre compte de cet événement. A cette occasion, le Collectif espère la présence de nombreux journalistes : il restera à leur disposition pour de plus amples informations mais aussi pour répondre à leurs questions.

Les informations sur la manifestation a diffuser

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Compteurs eau et gaz, Wize, le standard IoT qui transperce les murs et sous-sols

Wize, le standard IoT qui transperce les murs et sous-solsGRDF, Suez et Sagemcom ont fondé l’Alliance Wize pour créer un écosystème autour de leur technologie de communication, utilisée pour leurs compteurs.

GRDF a installé 150 000 compteurs de gaz intelligents Gazpar dans l’Hexagone et compte dépasser la barre des 400 000 d’ici la fin de l’année. Le groupe accélérera ensuite pour atteindre les 11 millions en 2023.

Les trois alliés ont choisi Wize pour des raisons bien précises : “le modèle du compteur communicant n’est rentable chez Suez que si les capteurs ont une durée de vie supérieure à 15 ans, sans qu’il y ait besoin de la visite d’un technicien pour changer les piles”, explique Pierre Andrade, DGA de Suez Eau France et secrétaire de l’association. Les appareils connectés à Wize résistent justement 20 ans, selon l’alliance, soit 5 à 10 ans de plus que les équipements de Sigfox et autres LoRa.

L’article dans le journal du net

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Aussonne : SFR dépose les antennes après 3 ans 8 mois et 11 jours d’occupation illégale

CHATEAU D’EAU D’AUSSONNE : ENFIN, DEPOSE DES ANTENNES SFR le 11 janvier 2018
Un communiqué de l’association Aussonne Environnement

Ce n’est qu’après 3 ans 8 mois et 11 jours d’occupation illégale du domaine public que l’opérateur de téléphonie mobile SFR vient de déposer ses antennes relais. Cela fait plus de quatre ans que l’association Aussonne Environnement épaulée par Robin des Toits et le CRIIREM, s’appuyant sur des expertises et sur une pétition de plus de 500 riverains soutenue par la plupart des médecins généralistes exerçant sur la commune, dénonçait les non conformités du site et attendait avec impatience la dépose des antennes et les travaux de sécurisation. Nous rappelons que la motivation première était l’éloignement des antennes relais des habitations, les mesures officielles ayant conduit à une expertise dénonçant des risques physiopathologiques. Des problèmes de compatibilité électromagnétique, le non respect de la directive européenne 2004/108/CE, des Normes NF-EN61000 et de la circulaire DGS /VS4N°98-05 relative aux recommandations du conseil supérieur d’hygiène publique de France ont fourni de solides arguments. L’association Robin des toits Midi Pyrénées a toujours été à nos côtés. Nous tenons à les remercier pour leur soutien indéfectible.

Nous sommes satisfaits de voir ces antennes s’éloigner de l’école LOUISE Michel et des habitations, sur des sites sécurisés, même si les nouveaux sites de remplacement ne correspondent pas à celui proposé dans la pétition. Celui-ci garantissait pourtant une couverture de qualité sur la commune (avis d’expert à l’appui).

Nous attendons maintenant le démantèlement des antennes ORANGE pour laquelle la date limite de dépose des équipements est fixée au 15 janvier 2018 dans le courrier de mise en demeure de Toulouse Métropole. Nous allons encore devoir faire valoir nos droits vu la proximité de l’échéance.

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Encore un compteur Linky qui prend feu

Encore un compteur Linky qui prend feu, cette fois à Noisy-le-Sec
A Noisy-le-Sec, ville de Seine-Saint-Denis de plus de 42000 habitants, une installation Linky est partie en flammes vers 19 heures du soir le jeudi 4 janvier 2018, dans un immeuble HLM (3F) du quartier de la Boissière au 2 allée d’Anjou.
Alertés par une forte odeur de brûlé, les locataires du rez-de-chaussée d’une cage d’escalier de 3 étages ont eu la stupeur de trouver le placard électrique du palier en feu. L’installation du nouveau compteur électrique Linky posé au cours de l’été 2017 n’a pas supporté la nouvel an. En plein hiver, l’immeuble s’est retrouvé privé d’électricité et de chauffage! Heureusement qu’en cette période de vacances scolaires il y a eu cette alerte et l’intervention des pompiers, sans lesquelles un incendie aurait pu se déclarer, dont on imagine les dégâts dans un immeuble sans autres voies d’évacuation et occupé essentiellement par des personnes âgées.
Cet événement est en tout cas à ajouter aux multiples cas de départ d’incendie dus au Linky déjà enregistrés en France. Ici comme ailleurs, après l’intervention des pompiers, Enedis s’est empressée d’en effacer rapidement toutes les traces pour empêcher toute expertise des dégâts. Il faut savoir qu’Enedis n’assure pas les conséquences de la pose des Linky, laissant les usagers se débrouiller seuls avec ses prestataires.
Les locataires du bailleur social 3F s’étaient pourtant opposés à la pose des capteurs Linky dans leurs immeubles, mais rien n’y a fait. Quand on est résident d’un logement social collectif, on n’a en effet guère les moyens d’empêcher cette pose forcée : que les résidents soient présents ou non, et même lorsqu’ils expriment en personne leur refus, les techniciens des sous-traitants mandatés par Enedis font les sourds et, bien que le président d’Enedis ait lui-même assuré que les compteurs Linky ne seraient pas imposés, installent ceux-ci au plus vite pour ne pas perdre les 10 euros qu’ils gagnent par compteur posé.
Aujourd’hui, l’amicale des locataires a décidé de porter plainte et demande à Enedis de s’expliquer sur l’accident. Le bailleur a été informé et s’est manifesté auprès des locataires de l’immeuble. La mairie, en revanche, semble ne pas se sentir concernée par cette affaire. Elle est pourtant propriétaire des compteurs et devrait garantir la sécurité de ses administrés.
Le collectif anti-Linky de Noisy-le-Sec soutiendra les locataires et l’amicale dans leurs démarches. Il juge en effet inadmissible que la volonté des usagers du service public de gestion du réseau électrique soient ainsi ignorés, alors qu’ils contribuent quotidiennement à son financement. Il déplore en outre l’inégalité de traitement entre usagers, ceux dont le compteur est à l’intérieur du logement pouvant se contenter de refuser l’entrée au technicien, ceux dont le compteur est à l’extérieur étant soumis, s’ils osent exprimer un refus, aux menaces et à la contrainte.
Le collectif anti-Linky de Noisy-le-Sec
9 janvier 2018
Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Notre équipe prend ses vacances

Après cette année 2017 particulièrement chargée, les bénévoles prennent un temps de ressourcement bien mérité, ce temps sera aussi consacré a rattraper le retard de réponses (peut-être).
Nous serons injoignables du 23 décembre 2016 au 8 janvier 2017, et nous répondrons donc à vos nouveaux messages qu’à partir du 8 janvier.

Pour les compteurs rendez-vous sur la foire aux questions récemment actualisée. ICI

En attendant, nous souhaitons à tous, adhérents et sympathisants, une excellente fin d’année.

Pour finir l’année  :  sur le site de Robin des Toits

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail