Chape de plomb sur le procès de la téléphonie mobile aux USA.

Le lobby de la téléphonie mobile fait l’objet d’un procès aux USA et personne n’en parle ! Depuis quelque temps déjà, de plus en plus de voix s’élèvent pour mettre en garde contre l’utilisation des téléphones portables et les dommages pour la santé causés par les rayonnements électromagnétiques des portables et des antennes de téléphonie mobile. Toutefois, on sait peu de choses sur le fait que depuis 2001 aux États-Unis, l’industrie de la téléphonie mobile est en procès pour ces atteintes à la santé causées par le rayonnement de téléphonie mobile. Mais les médias n’en parlent en aucune façon ! Comment en est-on arrivé à ce que l’industrie de la téléphonie mobile aux États-Unis soit traduite en justice ?

L’article complet sur le site de KLA avec la vidéo

Deux autres articles sur le sujet “en anglais” mais avec le traducteur Google c’est lisible.

Le premier est ici

le deuxième est la

Facebooktwitterlinkedinmail

Les nouveaux maux : les ondes électromagnétiques

Dans le Journal Spécial des Sociétés

Si les pollutions d’origine chimique ou industrielle génèrent des désordres de diverses natures ainsi que des nuisances visuelles, olfactives ou acoustiques,
la « pollution électromagnétique » est certes « invisible » (1), mais elle est réelle.

Nombreuses sont en effet les sources d’exposition aux champs électromagnétiques : les lignes à haute tension, les téléphones portables, les bornes Wi-Fi, les fours à micro-ondes, les télévisions, les radars, les antennes-relais, les compteurs Linky…
L’exposition à ces ondes électromagnétiques suscite d’ailleurs de vives craintes et des interrogations légitimes quant à leurs effets sanitaires et leur dangerosité éventuelle. Lire la suite

Facebooktwitterlinkedinmail

Italie : un jugement historique condamne l’état à informer la population des risques pour la santé dus aux téléphones portables

Cette décision du tribunal administratif de Rome est historique. Elle ordonne au gouvernement italien de créer une campagne nationale d’information sur les risques sanitaires liés à l’utilisation des téléphones portables.

Suite à l’annonce faite par le gouvernement italien qu’il ne faisait pas appel de sa condamnation, le jugement publié le 13 novembre 2018 a été largement relayé par les médias transalpins :

Lire l’article sur le site de Alerte Phone Gate

Les vœux de Robin des Toits pour 2019, nos espérons que cette information va franchir les Alpes et que les Français auront droit a une campagne d’information sur le sujet.

Italie : un jugement historique condamne l’état à informer la population des risques pour la santé dus aux téléphones portables
Facebooktwitterlinkedinmail

Merci pour vos réactions et encouragements

Amies et Amis de Robin,
Robin des Toits remercie ses contacts pour l’élan de solidarité consécutif au Communiqué de Presse de dimanche 4 Novembre 2018, relatif à la commune d’Appelle (81700 – Tarn).

Après examen du contexte local, et en accord avec le Maire, il n’a pas été jugé utile, dans un premier temps, de faire un appel à don au plan national.

Cette action sera circonscrite au département du Tarn.

Toutefois, si cette action juridique requérait ultérieurement des moyens financiers supplémentaires, Robin des Toits relaierait un appel à dons en temps voulu avec toutes les précisions nécessaires.

Encore Merci pour votre spontanéité et générosité.

Bien sincèrement

ROBIN DES TOITS

Correspondance : 55 rue des Orteaux 75020 Paris

Tél. : 33 1 47 00 96 33

Courriel : contact@robindestoits.org

Facebooktwitterlinkedinmail

Rectificatif : Linky : jugement historique pour Blagnac

RECTIFICATIF pour l’information concernant la ville de Blagnac (31)

Comme d’autres, et pour une fois à la suite de la presse, nous nous sommes un peu emballés concernant l’arrêté de la municipalité de Blagnac. Toutes nos excuses.

Vous trouverez ci-dessous l’ordonnance en question . On peut  en retenir, en 3, le rappel du droit existant  et la mention sans pression.
Ci-dessous le lien avec le communiqué du tribunal sur le site national
https://www.robindestoits.org/BLAGNAC-le-tribunal-administratif-de-Toulouse-communique-_a2494.html
Vous trouverez également en pièce jointe le nouvel arrêté de la ville de Blagnac ICI
et l’ordonnance qui a suscité le nouvel arrêté est  LA

– Une émission Enquêtes de région sur le thème des compteurs/capteurs Linky est en cours de montage de devrait , sauf censure , être diffusée sur France 3 le 24 octobre . Vous y retrouverez des “acteurs ” de la résistance en région.

L’ancien article tel qu’il a été publié ci-dessous

Bravo à la municipalité de Blagnac , qui comme au moins 765 autres à ce jour en France, a pris en compte la problématique de ces compteurs/capteurs et a fait le choix d e défendre et protéger ses administrés.

Bravo à l’équipe de bénévoles qui a assuré la diffusion de l’information .

Vous trouverez l’article Sur Actu.fr     Ou bien sur : La dépêche.fr

Le texte de l’arrêté : sur Robin des Toits Midi-Pyrénées

Nous vous invitons à communiquer information et arrêté à votre équipe municipale, s’il elle n’a pas encore  agi.

L’équipe Robin des toits Midi-Pyrénées

 

 

 

 Facebooktwitterlinkedinmail

Linky mises à jour

 

Dans l’affaire Linky, c’est surtout la récupération de nos données qui  les  intéresse , il faut que ceux qui ont vu Linky installé alors qu’ils en ignoraient les travers ou alors qu’ils  s’étaient opposés à cette installation reprennent la direction de la Poste pour des recommandés AR . C’est le plan B de la fiche Robin des Toits .Encore direz-vous , vous ne pouviez pas nous donner  ça dès le début??

Et bien  non, car Linky, c’est comme un oignon, il faut enlever délicatement chaque peau jusqu’à ce qu’on ait vu le coeur .. et là…on finit par le manger..

Nous avons actualisé les lettres dans l’onglet spécial Linky et récapitulé dans un grand tableau les différentes étapes

Tableau récapitulatif

Et les lettres pour s’opposer à l’utilisation des données pour ceux qui ont hélas déjà le Linky

Pour les données

Le motif légitime

La lettre à personnaliser pour votre fournisseurFacebooktwitterlinkedinmail

Appel a solidarité, venez nombreux le 7 février au tribunal de Foix

Un jugement du 20 juin 2017 du Tribunal d’Instance de la Rochelle donne raison à un usager qui avait barricadé son compteur et l’avait ensuite défendu physiquement contre un poseur qui voulait poser un Linky de force : le juge a estimé que la réaction de l’usager était « proportionnée » à l’agression sur ses biens privés (les protections apposées sur son compteur).

A FOIX ENEDIS poursuit en justice un membre du collectif pour avoir aidé des personnes à barricader leur compteur
AIDEZ-NOUS à payer les frais d’avocat pour défendre Gérard

par chèque : à l’ordre et à l’adresse de Gérard Yon, 11 Rue de la Bouscarre, Bourrut, 09000 GANAC
par CB :
sur le site : www.lepotcommun.fr/pot/psxt5zwg

Et venez le soutenir au Tribunal de Foix le 7 Février à 8h30 :

Adresse du TGI 14 boulevard du Sud BP 50078
09008 FOIX CEDEX

 

Facebooktwitterlinkedinmail

Communiqué : Le Conseil de l’Ordre veut poursuivre le médecin des Electrosensibles

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

DE ROBIN DES TOITS

 

ENEDIS a saisi le Conseil de l’Ordre des Médecins d’une plainte contre le Pr. BELPOMME en raison de certificats délivrés à des personnes électrosensibles (intolérantes à la pollution électromagnétique) pour leur éviter l’installation de compteurs Linky.      

Robin des Toits qui est à l’origine de la médiatisation de l’électrosensibilité en 2008 et qui souhaite la reconnaissance de cette affection a pu interroger le Pr Belpomme. Il a simplement tenu à confirmer la pleine validité scientifique de tout ce qu’il a fait concernant l’Électro-Hypersensibilité (EHS). Pour le reste, il s’en remet à l’impartialité du Conseil de l’Ordre.


Robin des Toits a souhaité poursuivre son enquête pour en savoir plus.
Nous avons découvert que cette saisie du Conseil de l’Ordre a fuité dans la presse (dépêche APM et article du JIM le 19 décembre 2017), mais par qui ?
Il nous apparaît qu’il ne peut y avoir que deux sources possibles de cette divulgation qui contrevient au secret de l’instruction : soit Enedis, soit le Conseil de l’Ordre lui-même, la dépêche d’APM mentionnant une “source ordinale”…
Nous avons été troublés de découvrir que le président du Conseil de l’Ordre a récemment rejoint l’Académie de Médecine dont les positions – on pourrait presque parler de militantisme – contre la reconnaissance de l’EHS sont bien connues.
Etienne Cendrier porte-parole de Robin des Toits s’interroge : “Le Pr Belpomme n’est-il pas visé parce qu’il était en passe d’établir scientifiquement la causalité de l’Electro-Hypersensibilité” ? 
En effet, le Pr Belpomme a déjà publié sur l’Électro-Hypersensibilité dans une revue scientifique à comité de lecture et d’après nos informations, plusieurs autres articles devraient être publiés par la suite.
 
Etienne Cendrier
Porte-Parole nationa

Facebooktwitterlinkedinmail

Fermer le menu