Alerte Phonegate

“Alerte Phonegate” demande aux industriels de la téléphonie mobile une protection réelle de la santé des utilisateurs.

World Congress à Barcelone, Espagne. Conférence de Presse à Barcelone lundi 25 Février 2019
6 milliards d’utilisateurs surexposés en danger.
La nouvelle organisation de consommateurs Alerte Phonegate, créée en Mars 2018 pour protéger la santé de centaines de millions d’utilisateurs de téléphones mobiles surexposés, sera présente à l’ouverture du Mobile World Congress à Barcelone, Espagne, avec :
Marc ARAZI : Médecin, Président d’Alerte Phonegate (France),
Pierre-Marie THEVENIAUD : Biologiste, Président de Robin des Toits (France),
Juan Antonio RIVERA VILA : Ingénieur et Biologiste en bâtiment, Porte-parole régional de l’association Electro y Quimico Sensibles (Espagne). Voir le PDF de présentation

Facebooktwitterlinkedinmail

Robin des Toits invité à parler des ondes dans l’émission “Ensemble c’est mieux”

Quand entraide et solidarité tissent le lien du quotidien près de chez nous. Véritable plateforme d’entraide, “Ensemble c’est mieux !” apporte aux téléspectateurs et aux internautes des solutions concrètes à leurs problématiques quotidiennes et leurs projets collectifs.

La vidéo de Robin des Toits invité a parler des champs électromagnétiques

Facebooktwitterlinkedinmail

Impact supposé des ondes : ces éleveurs ne sont plus seuls !

Et si les ondes électromagnétiques étaient mauvaises à haute dose ? Des éleveurs dans la Sarthe se sont réunis pour en discuter.

Rien n’est encore prouvé scientifiquement ni même reconnu par les autorités. Pourtant de plus en plus d’éleveurs témoignent de pertes qu’ils rencontrent dans leurs élevages depuis l’installation d’antennes relais ou de pylônes électriques près de chez eux. Au point qu’un collectif s’est créé fin 2017 en Sarthe. Il organisait ce vendredi sa première réunion d’information à Saint Longi… Laure GIRARD y était.

Facebooktwitterlinkedinmail

5G : Donald Trump et Bill Gates n’en veulent Pas

Sur le site de Crashdebug.fr, un long article présentant la 5G et ses risques.

Que cela nous plaise ou non, nous entrons rapidement dans le monde des télécommunications mobiles 5G ou 5e génération. Pourquoi ? Parce que les largeurs de bande de fréquence actuellement utilisées par les téléphones mobiles et les technologies similaires seront bientôt épuisées. Et aussi parce que nous vivons dans un monde où les gens en veulent plus. La 5G et l’Internet des objets (Internet of Thingsts IoT) qui lui est associé promet de nous en donner davantage.

5G 03 02 2019

Mais plus de quoi ?

Sur le même sujet une lettre de TESLABEL adressée au Bourgmestre de Stuttgart

Testlabel publie une étude récente

Facebooktwitterlinkedinmail

Italie : un jugement historique condamne l’état à informer la population des risques pour la santé dus aux téléphones portables

Cette décision du tribunal administratif de Rome est historique. Elle ordonne au gouvernement italien de créer une campagne nationale d’information sur les risques sanitaires liés à l’utilisation des téléphones portables.

Suite à l’annonce faite par le gouvernement italien qu’il ne faisait pas appel de sa condamnation, le jugement publié le 13 novembre 2018 a été largement relayé par les médias transalpins :

Lire l’article sur le site de Alerte Phone Gate

Les vœux de Robin des Toits pour 2019, nos espérons que cette information va franchir les Alpes et que les Français auront droit a une campagne d’information sur le sujet.

Italie : un jugement historique condamne l’état à informer la population des risques pour la santé dus aux téléphones portables
Facebooktwitterlinkedinmail

5G : Lettre ouverte au Président de Toulouse Métropole

La réunion publique organisée le 13 novembre dernier salle Mermoz à Toulouse sur la gestion de l’eau a permis de clarifier nombre d’enjeux. Hélas, un point majeur n’a pu être abordé, sur lequel nous tenons à attirer votre attention avant le vote du 13 décembre au Conseil de la métropole.
En effet, il a été avancé en début de séance par un intervenant qui parlait avec enthousiasme de la « digitalisation » 1 , que confier la gestion à de grands groupes privés comme Suez ou Véolia permettrait le recours à des outils technologiques beaucoup plus sophistiqués. Ont même été évoqués avec gourmandise « des compteurs comme les Linky » mais « pas tout à fait pareils », bien qu’il soit clair qu’en matière d’aggravation des pollutions électromagnétiques comme de centralisation des données, les dispositifs envisagés iraient bien au ­delà des seuls compteurs. De fait, les capteurs ­émetteurs se multiplient déjà sous nos chaussées et nos trottoirs.  Lire la lettreFacebooktwitterlinkedinmail

Fermer le menu