EHS ZONE INTERDITE

La mairie de Toulouse offre, depuis hier, la Wifi en accès libre sur la place du Capitole, aux Toulousains et aussi aux touristes. Vous pouvez, ainsi, vous connecter gratuitement à internet.

Qu’on se le dise, la place du Capitole est une zone libre ! Du point de vue des ondes, en tout cas, puisque la mairie de Toulouse a décidé d’offrir l’accès à internet (et au monde) gratuitement sur la place emblématique de la ville. Pour vous connecter, il vous suffit d’un simple mot de passe, en l’occurrence «MairieToulousePublic», et le tour est joué. Vous pourrez surfer à votre guise où bon vous semble.

«Offrir ce service public à l’heure de la 3G voire même de la 4G, peut surprendre, confie Erwane Monthubert, conseillère municipale déléguée en charge du numérique, mais cette initiative s’adresse à deux types de populations intéressées. D’une part les touristes qui n’ont pas nécessairement les abonnements téléphoniques idoines, d’autre part les Toulousains qui passent en centre-ville avec tablettes ou ordinateurs, pourquoi pas smartphones, pour leur permettre entre autres d’accéder aux services que nous proposons».

Si vous avez du temps a perdre l'article intégral est est dans le lien ci-dessous

Facebooktwitterlinkedinmail

Toronto dit non au wifi dans ses parcs publics

Paru dans

lesaffaires.com

Si le nouveau maire Coderre espère offrir le wifi gratuit partout dans les parcs et aires publics de Montréal, la ville de Toronto ne partage pas du tout le même avis.

Le comité de gestion de la ville Reine, formé de six conseillers, a décidé de reporter indéfiniment la demande de leur confrère Josh Matlow qui proposait une couverture WiFi dans les parcs et aires publics de Toronto. Cette décision, basée sur des raisons de santé publique, a été prise lors d’une rencontre le 21 novembre dernier.

Remarquez, ce ne sont pas que les recommandations des docteurs, des scientifiques et des citoyens qui ont convaincu le comité de différer cette demande aux calendes grecques. Les arguments de l’ex-président de Microsoft Canada de 2001 à 2005, Frank Clegg, ont aussi pesé dans la balance.

«Au cours de ma carrière, j’ai vu d’incroyables bénéfices provenant des technologies. Mais j’ai vu également des comportements non sécuritaires liés à ces dernières. D’intégrer le WiFi dans les parcs et les aires publiques exposerait inutilement les femmes enceintes, les enfants, les personnes âgées et toutes les autres personnes électro-sensibles. Ce qui n’est pas un usage sécuritaire de la technologie », soutient M. Clegg, aujourd’hui président et directeur général de l’organisation Canadians for Safe Technology (C4ST).

L'article complet sur lesaffaires.com en suivant le lien ci-dessous

Facebooktwitterlinkedinmail

Surveillance des ondes électromagnétiques : le décret bientôt publié

Facebooktwitterlinkedinmail

Et si la vérité était têtue ?

Et si la vérité était têtue ?

Après avoir émis de virulentes critiques à l’égard d’une etude très controversée, l’EFSA (European Food and Safety Authority) a fait volte-face. En effet, cette institution de sécurité sanitaire a, le 31 Juillet 2013, indirectement validé les travaux du Pr. Gilles-Eric Seralini portant sur l’évaluation du risque toxique potentiel associé à la lignée de maïs NK603, tolérante à l’herbicide RoundUp ainsi qu’au RoundUp lui-même, seul, ou associé à cette même lignée de maïs.

A quant la même chose pour les Champs Électromagnétiques ?

Facebooktwitterlinkedinmail

Antennes relais : les techniciens qui installent la 4G mettent-ils en danger leur santé ?

Un long article écrit par Xavier Bonnehorgne qui aborde le sujet de la sous traitance mais qui nous concerne tous, car même si les intervenants sur les antennes sont très exposés que se passera-t-il pour les riverains ?

Vous y trouverez un lien vers L’institut national de la recherche et de la sécurité (INRS) qui a publié en janvier 2013 une note intitulée, « Exposition des travailleurs aux risques dus aux champs électromagnétiques. Guide d’évaluation des risques »

Facebooktwitterlinkedinmail

Les Américains ont souvent un temps d’avance

Un membre de notre association a adressé ce petit mot à ses amis par internet et nous vous en faisons profiter, il semble qu'en Amérique les choses commencent à bouger, le lien est en bas de page.

Chers tous

Je crois que vous avez compris que je soutiens les associations ‘’lanceurs d’alertes’’ sur les dangers des ondes électromagnétiques sur la santé qui sont générés par l’industrie de la téléphonie mobile.

Je soutiens aussi tous ces malades de plus en plus nombreux qui sont déjà victimes de cette industrie.

C’est une nouvelle pollution environnementale, invisible mais réelle. Elle est partout, même dans l’école de nos enfants.

Une nouvelle technologie qui n’est régie par aucune loi et commercialisée sans aucun principe de précaution malgré toutes les alertes scientifiques. (Dans la vidéo)

Active, j’essaie d’informer le maximum de personnes soit par le biais associatif ou par mon réseau personnel.

Vous êtes ma famille, mes amis. Ce message vous est transmis du fond du cœur. Regardez cette vidéo.

Elle vous servira peut-être de support pour en discuter avec vos enfants et pour changer vos habitudes et celles de votre famille.

Bientôt les fêtes de fin d’année : Achats de portables et de tablettes en masse, malgré les risques sur la santé quand aucun principe de précaution n’est appliqué. (Voir conseils dans la vidéo)

On peut aussi se taire ! Mais moi je dis non au silence, car une grande proportion de maladies pourrait ne jamais voir le jour si toutes ces pollutions environnementales n’existaient pas. (Dans la vidéo)

Et n’hésitez pas à faire suivre cette information à ceux qui vous sont chers et aux autres…

Sylvie

Facebooktwitterlinkedinmail

Le secteur de la téléphonie mobile se porte bien, affirme l’ARCEP

On s'en doutait un peu mais si l'ARCEP le dit

Facebooktwitterlinkedinmail
Fermer le menu