Tests de résistance nucléaire: des améliorations de sûreté doivent être mise en œuvre, insiste le Parlement Session plénière Energie − 14-03-2013 – 13:12

Toutes les améliorations de sûreté recommandées, suite aux tests de résistance des réacteurs nucléaires de l’UE, doivent être mises en œuvre de manière urgente, estiment les députés dans une résolution adoptée ce jeudi. Ils insistent également pour que les exploitants des centrales nucléaires prennent en charge ces améliorations ainsi que les coûts dont ils sont responsables en cas d’accidents.

Amalia Sartori (PPE, IT), présidente de la commission de l’énergie et auteur de la question orale à la Commission débattue ce lundi, a demandé quelles conclusions des tests de résistance seront intégrées dans la révision prochaine de la directive sur la sûreté des installations nucléaires. Elle a également demandé des indications claires sur le calendrier et le contenu des propositions contraignantes en matière d’assurance et de responsabilité.

Mise en œuvre urgente d’améliorations en matière de sûreté

“Les tests ont révélé que la quasi-totalité des centrales doivent faire l’objet d’améliorations de sûreté propre à chaque site”, estime le Parlement, qui demande avec insistance une mise en œuvre urgente des mesures de mise à niveau.

Les députés souhaitent que le groupe des régulateurs européens dans le domaine de la sûreté nucléaire (ENSREG) ait un rôle prédominant dans le contrôle de la mise en œuvre des recommandations, tout en soulignant que “le coût de ces améliorations, quel qu’il soit, doit être pris en charge totalement par les exploitants des centrales nucléaires et non par le contribuable”.

Lire la suite : link

Facebooktwitterlinkedinmail
Fermer le menu