Pose d’une antenne relais, rue de l’Yser : Orange échoue dans sa deuxième tentative

lavoixdunord.gif   eudi 08.07.2010, 05:12 – La Voix du Nord

LES VISAGES DE L’ACTUALITÉ |

« Ils sont arrivés en catimini. Heureusement, une voisine a vu le camion sur place en ouvrant ses persiennes ! » Hier, la mobilisation d’une vingtaine de riverains de la rue de l’Yser leur a permis d’empêcher l’installation d’une antenne relais par l’opérateur Orange. Récit d’une matinée de tension, avec épilogue heureux pour les protestataires… « Mais il faut continuer le combat ! »

PAR BRUNO DERAM

tourcoing@lavoixdunord.fr PHOTOS « LA VOIX »

Yves Clément est le président de l’association « Risquons Tout pour l’environnement », mobilisée contre l’installation de cette antenne, rue de l’Yser, près de la Belgique, face à la petite rue du Gallodrome. Ce mercredi matin, avec deux bonnes dizaines de riverains aussi sympathiques que résolus, il est bien déterminé à faire obstacle à cette implantation… « C’est la santé de nos enfants et la nôtre que nous défendons par rapport aux ondes électromagnétiques, s’indigne-t-il. Regardez, vous avez un groupe scolaire (Camille-Claudel à Neuville) à moins de 100 m. Et l’hôpital pas loin, de même qu’une structure de l’EPSM. Sans oublier les habitants… » C’est sur un terrain privé accueillant des garages que l’entreprise missionnée par Orange s’apprête à installer le mât de 14 m de haut. Yves Clément revient sur le combat de son association. « Il y a presque deux ans, déjà, ils avaient prévu d’installer cette antenne sans en informer les riverains. Et voilà qu’ils recommencent. Ils agissent sans même avoir d’autorisation de voirie pour installer le camion-grue sur le trottoir, le temps de la manoeuvre ». À l’origine, la mobilisation des habitants avait trouvé plus qu’un écho favorable auprès de la municipalité tourquennoise. Un conseil était programmé le soir-même de leur action, le 19 novembre 2008. Comme un seul homme, les élus y adoptaient un moratoire, décidant de surseoir à toute installation d’antenne de radiotéléphonie mobile pour une durée d’un an. Mais le tribunal administratif avait ensuite annulé ce moratoire, en novembre 2009. Dès lors, l’opérateur, avec l’autorisation de travaux obtenue en 2008, pouvait décider à nouveau d’installer l’antenne. Toujours sans concertation avec les riverains… « Alors, surpris ? Nous aussi ! », a lancé Bernard Despierre adjoint au maire, lors de son arrivée (à vélo, ça va de soi !) sur les lieux du litige, hier matin. L’élu Vert a aussitôt contacté le responsable régional développement d’Orange. « J’ai argué du fait que nous avons vécu la même situation, il y a presque deux ans, avec l’absence de concertation et d’information des riverains sur l’installation du mât.

 » Bernard Despierre reconnaît n’avoir guère de latitude, le tribunal administratif ayant rejeté le moratoire de la Ville. « Nous avons, regrette-t-il, assez peu de moyens d’empêcher l’implantation. Mais on se dirige, d’ici la fin de la matinée, sur une suspension.

 » Quels ont été les termes de la négociation téléphonique avec Orange ? On ne le saura pas, mais en fin de matinée, l’adjoint, resté toujours très calme, a pu annoncer que l’opérateur avait décidé de surseoir à l’installation. Fin août, les deux parties reprendront contact pour une « mise à plat de ce dossier », avec les riverains et l’association « Risquons Tout pour l’environnement ». D’ici là, son président va préparer une action judiciaire au civil, avec l’association Robin des Toits… •

Source :  http://www.lavoixdunord.fr/Locales/Tourcoing/actualite/Secteur_Tourcoing/2010/07/08/article_pose-d-une-antenne-relais-rue-de-l-yser.shtml

Facebooktwitterlinkedinmail
Fermer le menu