Linky et autres compteurs communicants

Compteurs eau et gaz, Wize, le standard IoT qui transperce les murs et sous-sols

Wize, le standard IoT qui transperce les murs et sous-solsGRDF, Suez et Sagemcom ont fondé l’Alliance Wize pour créer un écosystème autour de leur technologie de communication, utilisée pour leurs compteurs.

GRDF a installé 150 000 compteurs de gaz intelligents Gazpar dans l’Hexagone et compte dépasser la barre des 400 000 d’ici la fin de l’année. Le groupe accélérera ensuite pour atteindre les 11 millions en 2023.

Les trois alliés ont choisi Wize pour des raisons bien précises : “le modèle du compteur communicant n’est rentable chez Suez que si les capteurs ont une durée de vie supérieure à 15 ans, sans qu’il y ait besoin de la visite d’un technicien pour changer les piles”, explique Pierre Andrade, DGA de Suez Eau France et secrétaire de l’association. Les appareils connectés à Wize résistent justement 20 ans, selon l’alliance, soit 5 à 10 ans de plus que les équipements de Sigfox et autres LoRa.

L’article dans le journal du net

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Encore un compteur Linky qui prend feu

Encore un compteur Linky qui prend feu, cette fois à Noisy-le-Sec
A Noisy-le-Sec, ville de Seine-Saint-Denis de plus de 42000 habitants, une installation Linky est partie en flammes vers 19 heures du soir le jeudi 4 janvier 2018, dans un immeuble HLM (3F) du quartier de la Boissière au 2 allée d’Anjou.
Alertés par une forte odeur de brûlé, les locataires du rez-de-chaussée d’une cage d’escalier de 3 étages ont eu la stupeur de trouver le placard électrique du palier en feu. L’installation du nouveau compteur électrique Linky posé au cours de l’été 2017 n’a pas supporté la nouvel an. En plein hiver, l’immeuble s’est retrouvé privé d’électricité et de chauffage! Heureusement qu’en cette période de vacances scolaires il y a eu cette alerte et l’intervention des pompiers, sans lesquelles un incendie aurait pu se déclarer, dont on imagine les dégâts dans un immeuble sans autres voies d’évacuation et occupé essentiellement par des personnes âgées.
Cet événement est en tout cas à ajouter aux multiples cas de départ d’incendie dus au Linky déjà enregistrés en France. Ici comme ailleurs, après l’intervention des pompiers, Enedis s’est empressée d’en effacer rapidement toutes les traces pour empêcher toute expertise des dégâts. Il faut savoir qu’Enedis n’assure pas les conséquences de la pose des Linky, laissant les usagers se débrouiller seuls avec ses prestataires.
Les locataires du bailleur social 3F s’étaient pourtant opposés à la pose des capteurs Linky dans leurs immeubles, mais rien n’y a fait. Quand on est résident d’un logement social collectif, on n’a en effet guère les moyens d’empêcher cette pose forcée : que les résidents soient présents ou non, et même lorsqu’ils expriment en personne leur refus, les techniciens des sous-traitants mandatés par Enedis font les sourds et, bien que le président d’Enedis ait lui-même assuré que les compteurs Linky ne seraient pas imposés, installent ceux-ci au plus vite pour ne pas perdre les 10 euros qu’ils gagnent par compteur posé.
Aujourd’hui, l’amicale des locataires a décidé de porter plainte et demande à Enedis de s’expliquer sur l’accident. Le bailleur a été informé et s’est manifesté auprès des locataires de l’immeuble. La mairie, en revanche, semble ne pas se sentir concernée par cette affaire. Elle est pourtant propriétaire des compteurs et devrait garantir la sécurité de ses administrés.
Le collectif anti-Linky de Noisy-le-Sec soutiendra les locataires et l’amicale dans leurs démarches. Il juge en effet inadmissible que la volonté des usagers du service public de gestion du réseau électrique soient ainsi ignorés, alors qu’ils contribuent quotidiennement à son financement. Il déplore en outre l’inégalité de traitement entre usagers, ceux dont le compteur est à l’intérieur du logement pouvant se contenter de refuser l’entrée au technicien, ceux dont le compteur est à l’extérieur étant soumis, s’ils osent exprimer un refus, aux menaces et à la contrainte.
Le collectif anti-Linky de Noisy-le-Sec
9 janvier 2018
Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Linky : ATTEINTES AUX LIBERTÉS PUBLIQUES !

À Aurillac, le matin du mercredi 20 décembre, distribution de tracts anti Linky (intitulé : “Linky :
dire non est légal”) à l’entrée du marché
La police municipale intervient et interdit cette distribution en menaçant de nous verbaliser.
Cette interdiction nous est signifiée après consultation de la responsable à laquelle la nature
du tract est expliquée. Motif : nous n’avons pas demandé l’autorisation.
Les militants habitués à la distribution de tracts – même ceux qui le font depuis plusieurs décennies-
n’ont jamais vu ça !

Le texte intégral du communiqué

Installation en force des Linky, exactions sur la population

Attention, de très graves événements ont eu lieu aujourd’hui 22 décembre 2017 à PAU

Nous ne devons pas nous laisser faire ! Diffusez ces infos, interpellez votre député ou que vous soyez en France, il faut que la terreur cela cesse !

Avis à la population :
https://twitter.com/StephaneLHOMME/status/944259634700931072

Interpellation de Nicolas Hulot (Ministre) :
https://twitter.com/StephaneLHOMME/status/944254615754887168

Interpellation de François Bayrou (maire de Pau) :
https://twitter.com/StephaneLHOMME/status/944255503777128448

Interpellation d’Emmanuel Macron (responsable général) :
https://twitter.com/StephaneLHOMME/status/944256228104065024

Interpellation de Philippe Monloubou (ir-responsable total) :
https://twitter.com/StephaneLHOMME/status/944257222573469697 

Outre les liens sur twitter, le témoignage intégral de ce jour est en ligne ici : La personne courageuse qui témoigne est Lucie ABADIA <lucie.abadia@orange.fr>, elle souhaite être contactée par les gens de Pau et alentours qui souhaitent se regrouper pour s’entraider. Merci d’avance !

http://www.stop-linky.fr/stoplinky/index.php/8-blog/114-exaction-d-un-installateur-de-solution-30-a-pau

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Linky : question écrite de M. Hubert Wulfranc Député de Seine-Maritime

Si un grand nombre de Députés s’emparaient comme M. Wulfranc du problème posé par les compteurs Linky, bien des choses pourraient changer.

Nous publierons les réponses a cette question dès que nous en aurons connaissance.

Ci-dessous le texte de la question, que vous pouvez aussi retrouver sur le site de l’Assemblée Nationale.


15ème législature

Question N° 3708

de M. Hubert Wulfranc (Gauche démocrate et républicaine – Seine-Maritime )

Question écrite

Ministère interrogé > Transition écologique et solidaire
Ministère attributaire > Transition écologique et solidaire
Rubrique > énergie et carburants

Titre > Mouvement d’opposition au déploiement des compteurs communicants LINKY

Question publiée au JO le : 12/12/2017 page : 6288

Texte de la question

M. Hubert Wulfranc alerte M. le ministre d’État, ministre de la transition écologique et solidaire, sur le mouvement de contestation grandissant d’opposition au déploiement des compteurs communicants Linky par Enedis gestionnaire du réseau électrique national. Les arguments exposés par les usagers, associations et collectivités locales opposés au déploiement des compteurs sont de plusieurs natures. Ces derniers s’interrogent sur la priorité accordée par les pouvoirs publics au déploiement des compteurs Linky pour un coût évalué entre 5 et 8 milliards d’euros alors que des investissements conséquents sont nécessaires pour assurer la sûreté du parc nucléaire national ou pour lutter contre la précarité énergétique de nombreux foyers. Le remplacement de 35 millions de compteurs fonctionnels à l’heure de la sobriété énergétique fait également débat. Des doutes pèsent également sur la sincérité du chiffrage financier de l’opération, théoriquement neutre, du fait d’une durée de vie des compteurs Linky fixée à 20 ans alors que la technologie employée réduit plus vraisemblablement celle-ci à 15 années. En termes de moyens humains, Enedis entend supprimer 10 000 emplois de releveurs de compteurs lorsque le réseau de relève automatique sera opérationnel. Aussi, les opposants au déploiement du compteur Linky estiment que l’opération sera globalement négative pour l’emploi national une fois l’opération de pose achevée d’autant plus que 3 des 6 fournisseurs de compteurs Linky sont étrangers. Sur le compteur en tant que tel, les opposants font état de craintes liées à la sécurité des installations électriques et des équipements individuels reliés au réseau électrique. Le responsable du déploiement de Linky reconnaissait en janvier 2016 huit déclarations d’incendie suite à la pose du compteur lors de la phase d’expérimentation pour 300 000 compteurs remplacés. En appliquant ce ratio aux 35 millions de compteurs à remplacer les détracteurs de Linky estiment que c’est 933 incendies qui pourraient être causés suite au remplacement des compteurs.

(suite…)

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Compteur Linky : l’association Robin des Toits boycotte l’Assemblée nationale

Les compteurs Linky équipent de plus en plus de foyers en France./ Photo DDM archives

L’association Nationale Robin des Toits a décidé de ne pas répondre à l’audition sur les compteurs électriques Linky, organisée aujourd’hui par l’Assemblée nationale, considérant que les 4 minutes qui lui sont imparties “ne semblent concédées que pour éviter tout questionnement sérieux” sur le sujet.

La suite de l’article de Gilles Soulliés dans la Dépêche.fr

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Linky : Communiqué de Presse de Robin des Toits

Réponse à l’invitation à participer à l’Audition ouverte à la presse sur les
compteurs communicants le 14 décembre 2017 à l’Assemblée nationale

L’association Nationale Robin des Toits a décidé de ne pas répondre à cette invitation.
En effet, les 4 minutes qui lui sont généreusement imparties ne semblent concédées que pour éviter tout questionnement à l’image de ces auditions.
Les décisions sont déjà prises et le rapport de l’OPECST ne servira qu’à toiletter de soi-disant
“démocratie” et d’un petit vernis scientifique (univoque comme toujours avec l’OPECST qui a des antécédents parlant dans le domaine des pollutions électromagnétiques) une technologie dangereuse pour la santé, attentatoire aux libertés publiques, et qui n’a pour but – sous couvert d’écologie, de greenwashing de fait – que de marchandiser ce qui était jusqu’à maintenant un service public.
Robin des Toits ne souhaite pas cautionner une procédure qui va à terme enchérir le prix d’une denrée nécessaire à tous : l’énergie. Ceci dans des conditions anti-démocratiques, anti-écologiques, inégalitaires au plan des fondements de la République et qui porteront atteinte à la santé publique.

En démocratie, le libre choix est incontournable.

Le texte intégral du communiqué

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Linky perturbe votre santé : le témoignage de Joséphine

Linky perturbe la vie des électrosensibles : le témoignage de Joséphine (VIDÉO)

Le déploiement des compteurs électriques Linky se poursuit en France. L’opposition des municipalités et des collectifs est grandissante, comme le nombre des témoignages des électrosensibles. Reporterre a recueilli celui de Joséphine, étudiante en mathématiques.

L’article et la vidéo sur REPORTERRE

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Incendie Linky : encore un témoignage

Date : 1 décembre 2017 00:47:49 HNE
Objet : Incendie Linky
Vu sur Facebook :
Régis Morel a ajouté 2 photos à l’album INCENDIE A CAUSE DU COMPTEUR LINKY !
29 novembre, 16:52 ·
LES FAITS :
Le compteur LINKY a été installé dans le garage de notre maison le 20 septembre 2017.
Dans la nuit du 1er au 2 novembre 2017 à 00h15, le courant s’est coupé brutalement, simultanément d’un vacarme (crépitements violents) en provenance du garage. Étant encore éveillé, je suis immédiatement allé voir et j’ai vu un crépitement d’arcs électriques extrêmement violent dans le compteur LINKY. Le disjoncteur était toujours enclenché. Je l’ai basculé sur off mais les arcs électriques ont continué (normal, puisque le compteur est en amont du disjoncteur). Le feu a démarré rapidement. Nous avons immédiatement appelé les pompiers. Mon épouse, mon fils de 4 ans et moi nous sommes mis en sécurité à l’extérieur. Le temps que les pompiers arrivent et maîtrisent l’incendie, le garage et son contenu ont été détruits, la cuisine également ainsi qu’une partie de la toiture. Vous avez le résultat en photo. Merci aux pompiers de l’Essonne d’avoir sauvé le reste de notre pavillon.
LA SUITE :
Sur notre témoignage, notre assureur a mis en cause ENEDIS. Il a fallu un mois pour que l’expertise contradictoire ait effectivement lieu aujourd’hui (29/11). ENEDIS s’est empressé de chercher à mettre en cause son prestataire ayant installé le compteur. Lors de cette expertise, côté ENEDIS, seul l’expert de l’assurance s’est déplacé. Aucun représentant d’ENEDIS n’était présent !
A ce stade, hormis notre témoignage, aucun élément indiscutable, vu l’état de l’installation, n’a permis de confirmer la cause racine du départ de feu.
En attendant, une expertise complémentaire est requise qui repousse la possibilité de démarrer la réhabilitation de la maison à un délai indéterminé.
L’expert de l’assurance d’ENEDIS s’est empressé de préciser qu’un accord de confidentialité devait être signé entre les différents experts (il est vrai que les conclusions pourraient être embarrassantes si elles étaient divulguées).

Entre temps, afin de préserver l’état du reste de la maison en cette période automnale et hivernale, nous avons demandé dès le 13 novembre l’installation d’un compteur de chantier pour pouvoir chauffer. Là encore, ENEDIS nous a imposé un délai indécent (6 décembre) pour simplement organiser une première visite. Nous avons eu beau faire valoir les circonstances et la nécessité urgente de préserver le reste de la maison, aucun effort n’a été consenti ! Nous attendons donc toujours.

Jusqu’à présent, nous avions fait le choix avec mon épouse de ne pas faire de vague, nous attendant à une réaction constructive et bienveillante d’ENEDIS. Il n’en est rien, et donc, nous faisons le choix inverse !

PARTAGEZ, COMMENTEZ CETTE PUBLICATION. ET SURTOUT, REFUSEZ L’INSTALLATION DU COMPTEUR LINKY, SURTOUT S’IL EST DANS VOTRE HABITATION !
Et plus…
http://www.incendies-origine-electrique-electrical-fires.com/files/annie_lobe_interview_cyril_charles_21_04_2016.pdf

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Linky : Des compteurs électriques qui prennent feu…

C’est arrivé vendredi vers midi, au numéro 10 de la rue du 14 juillet, quartier de la Cépière à Toulouse.

Dans la revue de presse de France Inter https://www.franceinter.fr/emissions/la-revue-de-presse/la-revue-de-presse-27-novembre-2017

Dans la Dépêche : https://www.ladepeche.fr/article/2017/11/27/2692870-deux-compteurs-linky-prennent-feu.html

Les pompiers ont pu constater que les boîtiers avaient fondu, explosé, laissant de grandes marques noires sur les murs.

“Ils sont tout neufs, ils n’auraient pas dû prendre feu, ils ont été installés en décembre 2016”

De son côté, Enedis assure que les incidents de ce type restent des cas isolés. «Nous installons en moyenne 200 compteurs Linky par jour en ce moment sur Toulouse, précise Gaétan Gueguen, directeur territorial d’Enedis. Il est possible que sur le lot, il y ait deux ou trois compteurs qui ne soient pas assez serrés, ce qui peut entraîner des problèmes d’échauffement. Mais ce n’est pas quelque chose qu’on rencontre souvent.»

Merci aux personnes qui ont eu le bon réflexe et le courage de nous transmettre ces photos, c’est un exemple à suivre.

Nos conseils en cas d’incendies

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Linky : A la salle des fêtes de Penne 81

Samedi  2 décembre 2017 on fait la fête à Linky

 

Malgré l’opposition d’un grand nombre d’habitants, malgré les délibérations votées par les mairies, ENEDIS a bien l’intention de venir poser dans nos maisons ses compteurs communicants LINKY à partir de janvier 2018. C’est très bientôt ; Il faut s’organiser.
A partir de 17h, discussion, mise en place d’une chaîne téléphonique, état des lieux de la résistance ici et ailleurs ; atelier de mesure de la pollution électromagnétique…
A partir de 19h, BAL TRAD et CONCERTS (Coro Loco et des surprises…)
Bar et auberge espagnole.
Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Linky : Soirée de soutien à Aspet le 2 décembre

Promouvoir et revendiquer notre Droit au refus.

Depuis plus d’un an le Collectif « Le Linky en question », de l’ex-canton d’Aspet, interpelle les élus sur l’inquiétude grandissante de leurs administrés quant à l’opération colossale d’ENEDIS de remplacer tous les compteurs électriques en parfait état de fonctionnement. L’inquiétude est fortement motivée par : la disparition des emplois et les drames humains qui s’en suivent, le caractère intrusif de la sphère privée du procédé Linky qui sera dorénavant le capteur de notre comportement énergétique au quotidien , l’incertitude sur le devenir et l’utilisation de ces données informatiques, les interrogations au plan sanitaire en l’absence de recul, l’augmentation probable de nos factures selon les témoignages des usagers équipés.

L’affiche est ICI

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Linky : les consignes données aux poseurs (mise à jour)

Prenez le temps de lire ce document et vous comprendrez pourquoi la pose des compteurs peut rapidement dégénérer, on est au Far West.

Voir la fiche

Et depuis octobre 2017 les consignes ont évolué mais le résultat de la démarche est identique “il faut poser”

Voir la nouvelle fiche de consignes

 

Un article sur Médiapart expliquant l’enfer des compteurs vu aussi par les salariés d’ENEDIS.

                              Linky et son monde      L’article de Médiapart

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Linky à propos des nouvelles conditions générales de vente CGV

Si vous avez reçu les nouvelles Conditions Générales de Vente d’EDF ENEDIS

La dernière mouture des Conditions Générales de vente d’EDF – Enedis – vient d’arriver dans certains foyers  ; elle va nécessiter une lecture approfondie mais vous vous doutez bien  qu’est mentionnée l’obligation de laisser installer les nouveaux compteurs et  de ne pas perturber le fonctionnement du système. ( allusion déguisée aux filtres). Vous avez le choix entre : faire le mort (rien ne prouve que vous les avez reçues) ou répondre selon la lettre que nous vous proposons ci-dessous.

Lien vers la lettre

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Linky : dans le journal de Millau du 09/11/2017

Dans l’article “Linky or not Linky“, le journal de Millau sous la plume de Philippe Donnaes aborde les différents aspects du problème Linky au travers des interviews de P.M. Théveniaud Président de Robin des Toits et de Stéphane Lhomme conseiller municipal de St Macaire, première commune à refuser le déploiement du Linky.

Risques sanitaires, problèmes techniques, instrument de surveillance, gabegie financière… Entre informations, désinformations, propos contradictoires et discours aseptisés, difficile de démêler le vrai du faux alors que la vague verte déferle déjà sur Millau.

Le début de l’article est ici        la suite est la

 

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Linky : prochaines réunions du Collectif refus Linky Gazpar des hautes Pyrénées

Mercredi 8 Novembre: TARBES 19h30 réunion d’information Hôtel Brauhauban

(Vendredi 10 Novembre TARBES 18h30 réunion du collectif 17 Bd du Martinet pour ceux qui souhaitent “agir”)

Jeudi 7 Décembre LANNEMEZAN 20h réunion d’information Maison du Renouveau

Vendredi 8 Décembre TARBES 19h30 réunion d’information Hôtel Brauhauban

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Linky soirée débat à Aurillac

Le compteur Linky arrive bientôt chez vous et vous n’en voulez pas ; si vous résidez à Aurillac ou dans les environs venez vous informer et poser toutes les questions qui vous préoccupent .

Le café associatif La Loupiote organise une réunion d’info et de discussion sur les compteurs “intelligents” vendredi prochain à 18h, à Aurillac, avec l’intervention de l’association Robin des toits Midi-Pyrénées qui pourra répondre à vos interrogations sur les conséquences de Linky (pour la santé, la vie privée, et les autres questions que ces nouveaux compteurs posent) et les recours pour refuser son installation chez soi.

Merci de diffuser au maximum l’info autour de vous !!

L’affiche de la réunion à télécharger

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Linky à Bayonne et dans le Pays Basque appel des collectifs

 Jeudi prochain, 12 octobre

rassemblement anti-linky à Bayonne.

RV devant la Mairie à 12h pour demander un véritable moratoire au Linky.

Normalement, Il va y avoir toutes les associations et les collectifs qui luttent contre le Linky au Pays Basque.

Partagez l’information afin que nous soyons le plus nombreux possible!

http://ace.hendaye.over-blog.fr/

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Linky dans la Haute-Garonne autour de Muret

LE COLLECTIF LINKY 31/32 COMMUNIQUE
L’entreprise sous-traitante d’Enedis pour poser Linky en Haute-Garonne s’appelle INSIEMA qui cherche à recruter des poseurs en ce moment. C’est cette société qui vous contactera pour vous informer de leur créneau de passage, pas forcément par courrier, plutôt par téléphone.
 
Que faire pour faire valoir votre refus du Linky, tout en sachant que, s’il n’est pas obligatoire pour l’usager, Enedis l’installe en passant outre aux refus quand le compteur est accessible ?
 
1)  Envoyer une lettre de refus au siège national d’Enedis en recommandé avec AR : voir en pièce jointe le modèle proposé par le cabinet d’avocats ARTEMISIA.
 
En transmettre une copie à votre maire.
 
2) Si le compteur est à l’intérieur de votre logement : Ne pas répondre aux appels d’INSIEMA, et/ou leur dire que vous êtes absent.
 
Et de toute manière, il vous suffit de ne pas ouvrir votre porte au poseur. Celui-ci n’a aucun droit pour entrer chez vous quelles que soient ses éventuelles paroles ou menaces arguant d’une obligation à accepter la pose.
 
3) Si votre compteur est accessible directement, à l’extérieur de votre maison ou dans la partie commune d’un immeuble
 
Si possible placer un panneau “propriété privée” et  coller au préalable copie de votre lettre de refus sur le compteur, ainsi que l’avis de jugement rendu par la juridiction de proximité de La Rochelle le 20/06/2017, voir en pièce jointe.
 
Photographier le dispositif.
 
Si vous êtes présent quand le poseur vient, lui signifier votre refus. Face à la difficulté d’assurer une présence physique permanente, tenter d’organiser une solidarité de voisinage pour multiplier les refus par écrit, et se relayer pour s’opposer à la venue du poseur.
 
Certains particuliers barricadent l’accès au compteur.   
 
Notre collectif “Non au Linky” organise une conférence/débat public avec Stéphane Lhomme le vendredi 13 octobre 2017 à 21h au Foyer du Rabé à Longages. Votre témoignage comme ceux des personnes habitant Roques, Muret, Seysses et Lherm qui sont concernées dès le mois d’octobre par la pose du Linky y seraient très précieux pour nos actions collectives.
 
A votre disposition pour tout complément d’information
 
Claude MARC  
 
 
Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Gazpar : lettre de refus pour les compteurs à gaz

Voici le modèle que GRDF projette de déployer sur le territoire.

Vous pouvez vous y opposer avec une lettre comme celle qui vous est proposée ci-dessous

 

 

Madame, Monsieur,

Vous nous avez informés, par courrier du . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . ,
que vous allez remplacer notre compteur de gaz par un compteur communicant de type Gazpar.
Nous vous avisons par ce courrier que nous refusons cette installation. Voici pourquoi :
1. Sur le plan environnemental : détruire 11 millions de compteurs de gaz en parfait état, ce n’est pas justifiable.
Vous assurez que vous les recyclerez, or on ne doit recycler que des compteurs défectueux ou en fin de vie. De plus, la fabrication des
nouveaux compteurs demande beaucoup de matières premières et d’énergie.
2. Sur le plan financier : remplacer 11 millions de compteurs par d’autres qui coûtent très cher, ce n’est pas justifiable.
Vous assurez que ce changement est “gratuit”, or l’ensemble de l’opération est payé via nos factures d’usagers (vous dites maintenant “clients”).
3. Les prétendues économies de consommation promises vous font avancer le chiffre de 1 %, mais ce serait 0 % puisque nous n’utilisons que
le gaz dont nous avons besoin !
4. Les données que vous collecteriez par les compteurs Gazpar n’intéresseraient que vous, dans le cadre du “big data”.

La lettre a télécharger est ICI

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Linky Protection des compteurs 1° jugement sur le fond

INFORMATION DE NOS AMIS DE NEXT-UP
Linky Jugement au Fond Opposable :
Le citoyen consommateur a le droit sans caractère infractionnel de protéger légitiment concrètement par des protections
mais aussi physiquement son compteur électrique contre les intervenants, ceci peu important qu’il appartienne
à la collectivité territoriale selon l’article L 322-4 du Code de l’énergie.

– Ce jugement au fond contredit totalement et explicitement ce que ne cesse de proclamer ENEDIS et autres …
– C’est une avancée majeure.

– Merci de diffuser ce jugement pour sensibiliser :
www.next-up.org/pdf/Linky_Jugement_au_Fond_Legitime_protection_de_biens.pdf

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Le linky arrive dans le Muretain 31600 appel du collectif « Non au Linky » Savès Louge Volvestre

APPEL AUX HABITANTS ET HABITANTES

DE LHERM, MURET, ROQUES ET SEYSSES

Linky arrive chez vous à partir du mois d’octobre 2017. Il est temps d’utiliser les outils existants pour exprimer votre refus en agissant concrètement : lettre de refus adressée à Enedis, aux élus de votre commune, informer votre voisinage, la population etc…

A votre disposition pour tout complément d’information

Le collectif « Non au Linky » Savès Louge Volvestre

Collectif.linky3132@gmail.com

 

 

 

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Pour le Comminges, appel à rassemblement anti Linky

Le Collectif « Le Linky en question » vous invite à vous associer à sa prochaine démarche collective :
Le mercredi 13 septembre à 16h30, devant le siège de la Communauté de Commune
“Cagire Garonne Salat”
15 Avenue du Comminges,
31260 Mane
Le projet est de remettre une lettre ouverte au Président de la Communauté de Commune – François Arcangeli, en lui demandant d’utiliser la logistique de la communauté de communes, pour demander à tous les élus de faire appliquer, pour leurs administrés, le Droit constitutionnel de refuser le remplacement de leur compteur électrique (en parfait état de fonctionnement !).
Nous lui proposerons à cette occasion de suggérer aux Maires de la communauté de communes de prendre un arrêté municipal dans le sens de l’arrêté de la ville de Castres sommant Enedis de respecter le Droit constitutionnel au refus.
Il nous appartient également, par la suite, de reproduire la même démarche auprès de nos Maires respectifs.
Nous vous invitons également à venir équiper de panneaux ou banderoles exprimant votre inspiration de refus du Linky.
Merci de transmettre notre appel à mobilisation au plus grand nombre.
Le Collectif « Le Linky en question »
Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Le collectif anti-linky de Bergerac nous offre un clip

 

Un petit moment de détente sur un sujet pourtant bien préoccupant, merci au collectif de Bergerac d’avoir créé ce clip qui parle de notre problème de façon un peu plus légère. Faites nous part de vos créations c’est comme cela que nous communiquerons le mieux comme avec cette affiche réalisé à Tulle.

Robin des Toits Midi-Pyrénées

 

Le clip est ICI

Les paroles sur leur site sont la

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Linky : Maître Lombardon explique l’état des procédures en cours

Exposé-débat “Arrêt du nucléaire – Refus de Linky” intitulé “Nucléaire et Linky contraires à nos Droits” le 20 juillet 2017 à la mairie du 2e arrondissement de Paris, avec maître Antoine DE LOMBARDON, avocat du cabinet ARTEMISIA www.artemisia-lawyers.com. À l’initiative de Françoise BOMAN, médecin H.-U., spécialiste en anatomie et cytologie pathologiques, association POUMM – POUR UN MONDE MEILLEUR, contact : poumm2017@gmail.com, animatrice du site : http://poumm.fr hébergeant notamment les vidéos “Arrêt du nucléaire – Refus de Linky” : http://poumm.fr/nos-videos/.
Extraits des échanges avec les participants le 20 juillet 2017 à la mairie du 2e arrondissement de Paris : “Linky est un outil de gestion du tout-électrique”. “Avec Linky il y a la fonction de comptage et la fonction de captage : les compteurs Linky sont aussi des capteurs”. “Ce n’est pas un simple remplacement mais un vrai changement de destination”.

La conférence sur Youtube

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

TOULOUSE – Linky : la panne électrique qui fâche…

SI CELA VOUS ARRIVE N’ATTENDEZ PAS INFORMEZ NOUS.

C’est dommage qu’une information de cette importance soit resté ignorée pendant 2 mois! Plus ce genre d’information est diffusée et plus vite nos concitoyens comprendrons les risques liés au Linky.

Signalez les pannes, les incendies, les dysfonctionnements en tout genre, les problèmes de facturation, les troubles de santé. Il est important de communiquer ces informations au plus grand nombre ce n’est certainement pas ENEDIS qui va s’en charger !

Robin des Toits Midi-Pyrénées

Linky : la panne électrique qui fâche…

Valérie attend réparation depuis trois mois. Tous ses appareils ménagers ont sauté./ DDM, Sarah Thuault-Nay

Les nouveaux compteurs électriques Linky, dits intelligents, n’ont pas forcément bonne presse et suscitent nombre de réactions négatives chez des usagers qui craignent la pollution des ondes magnétiques. L’incident, qui s’est produit dans un immeuble flambant neuf de la rue de la Charente, la résidence de l’Éveil, dans le quartier Bagatelle, à Toulouse, n’a pas arrangé les choses. Le 29 avril dernier, un technicien mandaté par Enédis (ex-EDF) a tout fait sauter lors de l’installation d’un de ses fameux compteurs. 22 logements sur les 48 de la copropriété ont été touchés par une subite surtension électrique : carte mère de l’ascenseur grillée (5 000 € de facture), chaudière à gaz et cumulus d’eau chaude hors service, sans parler de l’électroménager, lave-linge ou lave-vaisselle en carafe… Vérification faite, ce n’est pas le compteur Linky qui a été directement mis en cause… mais le technicien qui avait bêtement oublié de brancher la phase neutre. À l’arrivée, le problème est le même pour les résidents qui, à ce jour, n’ont toujours pas eu le moindre signe pour le remboursement des dégâts occasionnés. «Enédis a effectivement reconnu sa responsabilité, explique Valérie Joly, une propriétaire, en nous disant que sa police d’assurance allait jouer, mais depuis trois mois, rien n’a avancé». Comme toujours dans ces circonstances, certains résidents ont aussi eu toutes les peines du monde à retrouver les factures justifiant l’achat de leurs appareils d’électroménager endommagés, mais Valérie Joly, elle, n’a pas lâché l’affaire en alertant syndic, assurances et office HLM. «Heureusement que Toulouse Métropole Habitat, est partie prenante, reconnaît-elle. Ce qui n’empêche pas l’expert d’Enédis de traîner des pieds. Il ne s’est même pas déplacé au rendez-vous contradictoire, s’insurge-t-elle. Et le sous-traitant INSIEMA, qui a procédé à l’intervention litigieuse, nous a expliqué, en gros, qu’il s’en lavait les mains». On en est là aujourd’hui, les victimes de cette panne intempestive n’ont toujours pas été dédommagées et le temps passe. «Si cela s’était produit dans les beaux quartiers, j’imagine que ce serait réglé depuis longtemps», peste Valérie Joly. Qui a finalement reçu, hier, ce qui devrait être une bonne nouvelle. «Mon assurance, la BPCE de la Caisse d’Épargne, m’a fait savoir qu’elle allait me rembourser en avançant l’argent et se retourner contre le responsable». Seul petit problème, Valérie attend toujours que les 3 000 € soient versés sur son compte. Vous avez dit patience ?

Gilles-R. Souillés.

http://www.ladepeche.fr/article/2017/07/29/2619868-linky-la-panne-electrique-qui-fache.html

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail