Tournefeuille. Projet d’antenne relais : « On a peur »

LA-D-p-che-copie-1.png   Publié le 12/05/2010 15:34 | Claire Lagadic

L'antenne pourrait être construite au n°4 de la rue Daudet./Photo DDM, C.L.

L’antenne pourrait être construite au n°4 de la rue Daudet./Photo DDM, C.L.

Un simple panneau apposé sur le grillage au numéro 4 de la rue Alphonse-Daudet de Tournefeuille annonce la construction d’une cheminée. Les riverains passent, s’arrêtent, lisent et poursuivent leur chemin. « Jusqu’au jour où on a appris qu’un opérateur veut mettre une antenne relais dans cette cheminée, relate le couple Ruelle dont la maison est située juste en face de la future installation. On ne va pas y faire passer le Père Noël ! L’antenne sera juste devant la fenêtre de notre chambre, à tout juste 10 mètres. On va être arrosés. »

Depuis, tout le quartier se mobilise. Une délégation d’une quinzaine de personnes a d’ailleurs été reçue, lundi, par Bernard Bensoussan, adjoint à l’urbanisme. « Il s’est engagé à négocier pour que l’antenne soit mise à ailleurs. » La hauteur de l’antenne relais inquiète particulièrement les riverains. « La cheminée ne mesurera qu’un mètre quatre-vingt, c’est très bas. »

Et le couple d’avouer : « On a peur. On s’est renseigné sur internet et on a trouvé un tas de risques comme Alzheimer. Certains parlent même de cancers. »

Bernard Bensoussan a entendu les habitants du quartier : « Bien sûr, nous sommes derrière nos administrés. Il s’agit là d’une demande de travaux qui n’est pas soumise à autorisation. À l’origine, ça ne nous paraissait pas exagéré. Désormais, notre but est d’apaiser les inquiétudes des riverains et de négocier avec l’opérateur pour qu’il l’installe ailleurs et que les antennes ne poussent pas à la hussarde à Tournefeuille ».

Mais de concéder : « On a peu de pouvoir car ils sont sur leur terrain en terme de droit. Il faut négocier. »

La commune a signé, en 2003, une charte avec l’ensemble des opérateurs afin que chaque projet soit porté à sa connaissance.

Riverains et commune ont jusqu’au 23 juin pour faire changer d’avis l’opérateur faute de quoi l’antenne sera montée à moins d’un recours en contentieux.

Source : http://www.ladepeche.fr/article/2010/05/12/833570-Projet-d-antenne-relais-On-a-peur.html

Facebooktwitterlinkedinmail
Fermer le menu