Pradines. Les antennes relais installées


   Publié le 10/11/2009 03:50 | B.-H. S.-P.

Les opposants à l’implantation d’un mât, devant accueillir trois antennes relais de téléphonie mobile à Pech Poutary, s’étaient mobilisés et, début octobre, avaient barré aux camions de travaux l’accès du château d’eau. Délogés par la police, ils s’étaient rendus au tribunal de grande instance afin d’engager une procédure en référé.

« On nous a baladés de tribunal en préfecture, de préfecture en huissier, d’huissier en avocat. Nous avons laissé tomber, surtout que nous sommes une petite association sans argent et que les avocats que nous avons vus n’étaient eux-mêmes pas d’accord sur la meilleure procédure à suivre. Maintenant, seul le recours devant le tribunal administratif, engagé en avril, se poursuit », explique Mme Ousset, présidente de l’association Pech Poutary.

En attendant, les travaux ont été réalisés sur le terrain : le mât et ses antennes relais viennent d’être installés près du château d’eau. Elles devraient être opérationnelles très prochainement. « Nous regardons ces antennes avec beaucoup d’amertume. Elles nous narguent. Nous attendons et espèrons que dans les années qui viennent, des scientifiques intègres et impartiaux montreront qu’on avait raison », conclut Mme Ousset.

Facebooktwitterlinkedinmail
Fermer le menu