Israël : pour l’instant l’introduction de LTE (dite 4 G) a été refusée par le Ministère de la santé et de l’environnement

PRIARTEM-copie-1.jpg  

6 mars 2011par Priartem – Thème : La gestion des risques

Selon le Jerusalem Post, daté du 28 février 2011, les deux Ministères de la Santé et de l’Environnement ont déclaré au Ministère des Communications qu’ils refusent le déploiement des infrastructures de la téléphonie mobile ayant pour objectif l’introduction des appareils de la 4ème génération (4G), ceci jusqu’à ce qu’on ait étudié de manière approfondie tout danger sanitaire pouvant provenir des rayonnements. Les directeurs des deux ministères invitent le Ministère des Communications à collaborer avec eux pour progresser sur ce sujet.

En France, nous avons eu un Grenelle des ondes, nous avons eu un avis de l’AFSSET qui relatait l’existence d’un socle d’études indéniables montrant des effets des ondes de la téléphonie mobile sur nos organismes, mais, en France, nous n’avons pas vu nos ministres s’inquiéter du futur développement de la 4 G. A quand une véritable préoccupation de santé publique sur toutes ces questions d’ondes électromagnétiques. Faudra-t-il sur ce dossier également un jour écrire « les ondes de la téléphonie mobile, combien de morts » pour qu’enfin des décisions de protection des populations soient prises ?

 

Source :  http://www.priartem.fr/Israel-pour-l-instant-l.html

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail