"Les constructeurs de portable m’ont coupé les crédits parce que mes recherches révélaient un impact sur le cerveau" – Alain Privat, chercheur en neurobiologie – 26/05/2011

  "Les constructeurs de portable m'ont coupé les crédits parce que mes recherches révélaient un impact sur le cerveau" - Alain Privat, chercheur en neurobiologie - 26/05/2011       par                    robin-copie-10.jpg

Article de la Gazette sur l’impact biologique du téléphone portable, selon un chercheur en neurobiologie. Ce chercheur indique que l’industrie du téléphone portable privilégie les études négatives au détriment des études qui, comme les siennes, ont révélé un impact négatif sur le cerveau.

Lire l’article sur le site de Robin des Toits

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail