Certains compteurs électriques surestiment largement la consommation réelle

Les chiffres indiqués sur un compteur sont-ils forcément le reflet de la consommation d'un ménage ?

Les appareils de mesure électrique affichent des données erronées parfois six fois plus importantes que la réalité selon une étude menée par deux université néerlandaises.

Les compteurs électriques intelligents mesurent-ils vraiment de façon précise notre consommation électrique ? La réponse à cette question peut paraître évidente tant l’objet semble indispensable dans notre quotidien. Les mesures effectuées par certains compteurs peuvent pourtant donner des résultats complètement faussés – près de six fois supérieurs à la consommation réelle -, selon une étude publiée le 3 mars dans la revue scientifique IEEE Electromagnetic Compatibily Magazine.

REGARDEZ LES ARTICLES ANNEXÉS A L’ARTICLE SUR LE MÊME SUJET

L’article de La tribune

Facebooktwitterlinkedinmail

4G : Orange et l’ANFR testent un réseau mobile composé de « petites antennes »

Ce qui vous attend et c’est pour bientôt !!

Sur le site de NEXTINPACT

4G : Orange et l’ANFR testent un réseau mobile composé de « petites antennes »

Petites, mais costaudes 17
image dediée

Pour compléter les réseaux mobiles traditionnels, l’ANFR et Orange testent l’implantation locale de « petites antennes » 4G avec une portée réduite. Les enjeux sont nombreux : amélioration de la couverture et des débits, mais aussi préparation de l’arrivée de la 5G.

En France, le déploiement des réseaux de téléphonie mobile relève parfois du parcours du combattant pour les opérateurs. Ils déploient de front plusieurs technologies en parallèle (2G, 3G et 4G), avec des obligations de couverture différentes à chaque fois. Alors que les derniers centres-bourgs en zone blanche se battent pour avoir au moins de la 2G, l’ANFR lance une expérimentation afin de « favoriser l’accès au très haut débit mobile pour tous ».

Une portée de quelques dizaines ou centaines de mètres

La suite de l’article est ICI

Facebooktwitterlinkedinmail

DAS : les constructeurs nous mentent sur les ondes de smartphones !

Commentaire de Robin des Toits Midi-Pyrénées : cet article est extrait du blog PHONANDROID dédié aux smartphones, un article dénonçant la manipulation des fabricants de téléphones qui impactent notre sécurité et que l’on ne s’attendait pas à lire dans ce genre de publication, c’est tout à leur honneur.

Bonne lecture. JCH.


Vous souvenez-vous du Dieselgate de Volkswagen ? Nous pourrions avoir aussi droit à notre scandale dans la téléphonie mobile. En effet, selon une enquête de certaines organisations et d’experts, les tests effectués par les constructeurs pour déterminer le DAS ne sont pas fiables. L’exposition réelle aux ondes de smartphones serait bien plus importante que celle annoncée par les marques.

das constructeurs mentent

Lire la suite sur phonandroid

Facebooktwitterlinkedinmail

Comment une armée d’objets connectés infectés a cassé Internet

20minutes.fr

WEB L’attaque contre un prestataire DNS a été menée avec un botnet d’un genre nouveau…

Les Etats-Unis ont été particulièrement touchés par une panne Internet majeure, le 21 octobre 2016.

* Philippe Berry

Vendredi 21 octobre 2016. Retenez bien cette date, car on en reparlera comme du jour où le grand public a réalisé que l’Internet des objets représentait une faille de sécurité béante. Et la panne géante qui a touché de nombreux sites (Twitter, Netflix, Reddit, LinkedIn, PayPal, New York Times, Pinterest et d’autres) pendant près de 12 heures ne sera sans doute pas la dernière.

Que s’est-il passé ?

L’accès au Web repose sur des annuaires géants baptisés DNS (systèmes de noms de domaine). Ils font le lien entre une adresse IP (192.21.32.5) et une URL facile à retenir (twitter.com). L’Icann, l’administrateur principal du système, délègue à plus de 1.000 entreprises privées la gestion et la maintenance de ces registres. L’une d’entre elles, Dyn, qui compte des sites majeurs parmi ses clients, a subi une vague d’attaques en déni de services (DDos) qui a noyé ses serveurs. Les fournisseurs d’accès à Internet et les navigateurs Web, qui utilisent ces informations, ont donc retourné un message d’erreur. Pas d’annuaire = pas de site Internet.

L’article de 20 minutes en suivant le lien

http://www.20minutes.fr/high-tech/1947575-20161022-comment-armee-objets-connectes-infectes-casse-internet

 

 

 

Facebooktwitterlinkedinmail

Linky, mauvaises ondes et mauvais comptes…

AgoraVox le média citoyen

Dernières nouvelles de « l’Enfer vert » qu’on nous mitonne au nom de la « transition énergétique » : la loi du 18 août 2015 instaure sur le territoire français le remplacement à marche forcée de 35 millions de compteurs électriques bleus par le Linky dit « intelligent » – et radiatif… Des associations dénoncent un désastre industriel, financier, sanitaire et technique. Et la fronde n’en finit pas de s’étendre…

La suite de l’article sur le site d’Agora Vox

Facebooktwitterlinkedinmail

Les lampadaires de Palaiseau communiquent en lumière

Les lampadaires Palaiseau communiquent lumière

Dans le quartier Camille-Claudel, un consortium mené par EDF va tester des services de communication utilisant le signal lumineux.

Utiliser l’éclairage pour transmettre des informations. C’est le principe de la technologie Lifi (light fidelity), qui permet de transférer tous types de données par le signal lumineux, à l’aide d’un éclairage à diodes (LED), ces ampoules pouvant s’allumer et s’éteindre plusieurs milliers de fois par seconde, à des fréquences non visibles par l’œil humain.

L’article dans Les Echos.fr

Facebooktwitterlinkedinmail
Fermer le menu