La 4G dans le métro Toulousain

4 G dans le métro à Toulouse

Si vous êtes obligés de prendre le métro, apprenez à identifier les points chauds !

L’exposition aux champs électromagnétiques a beaucoup augmenté dans le métro toulousain depuis l’installation de la 4 G dans toutes les stations, mais elle n’est pas uniforme.

Elle est maximale à proximité des box, où l’on atteint facilement des niveaux d’exposition de 15 V/m et plus à 30 cm, c’est-à-dire au niveau de la tête sur les quais d’une station comme Esquirol, où les box sont accrochées à un plafond particulièrement bas.

Rappelons que la résolution 1815 du conseil de l’Europe du 27 mai 2011 recommande de ne pas dépasser les 0,6 V/m en intérieur, et de tendre vers 0,2 V/m.

Il importe donc de se tenir aussi loin que possible de ces box, ce qui suppose d’apprendre à les identifier.

Il en existe deux modèles. A titre d’exemple, ces deux photos des stations, Jeanne d’Arc et Saint-Michel vous aideront à les repérer.

Facebooktwitterlinkedinmail

Ondes et animaux, une compilation d’articles et d’études.

Il n’y a pas que les humains qui souffrent des champs électromagnétiques artificiels. Nos amies les bêtes sont aussi impactées et il est plus délicat d’accuser des vaches, des poules, des grenouilles, des lapins etc.. de nous faire des “maladies psychosomatiques” quand elles souffrent et parfois meurent à proximité d’antennes relais ou de lignes à haute tension. Comme pour les humains, les autorités sanitaires ne voient pas de liens de cause à effets. Et qui se préoccupe des paysans impactés? Le document à télécharger

Facebooktwitterlinkedinmail

Une plaquette d’information sur l’ElectroHyperSensibilité (EHS)

L’ELECTRO-HYPERSENSIBILITE
L’électro-hypersensibilité ou EHS est une intolérance aux champs électromagnétiques émis par :

  • des technologies basses fréquences : courant électrique alternatif, lignes électriques et alimentation électrique des logements, certains équipements industriels (machines à commandes numériques, postes à souder…)
  • des technologies hautes fréquences : antennes-relais, portables, wifi, wimax, téléphones sans fil de maison (DECT), écoute-bébés, consoles de jeux sans fil, bluetooth, compteurs d’eau , de gaz ou d’électricité à radio relèves, électronique, connectée des voitures modernes, etc. Une plaquette téléchargeable est à votre disposition ICI
Facebooktwitterlinkedinmail

A lire dans Politis : Mauvaises ondes

Des personnes « électro-sensibles » accusent de multiples maux wifi, portables, antennes relais… Justice et médecine tâtonnent.

À 55 ans, Patrick Vaillant n’a jamais vraiment eu de problèmes de santé – « Je n’avais même pas de médecin traitant » –, jusqu’au jour où lui et sa compagne ne parviennent plus à dormir à poings fermés. Acouphènes, maux de tête, insomnies, en une semaine leur vie est soudainement devenue insoutenable dans leur appartement à Rennes. « Au début, on se demandait ce qui se passait, on se disait qu’on commençait à vieillir. » Mais, au bout de huit jours, le couple a reçu un courrier d’EDF qui leur « indiquait que le compteur Linky était enfin devenu communicant : là, on a fait le lien ».

Robin des Toits vous informe depuis longtemps. Cela peut arriver a chacun d’entre vous avec la découverte brutale du déploiement du compteur Linky

Facebooktwitterlinkedinmail

A propos des réunions d’informations

Ne sont autorisés à parler au nom de Robin des Toits que les membres du Conseil d’Administration, les délégués locaux ou régionaux dûment validés par le Conseil d’Administration, ou tout adhérent dûment validé pour cela par le Conseil d’Administration ou un délégué local ou régional. Ce dans le respect de la Charte de Robin des Toits. Pour toute demande nous contacter

Facebooktwitterlinkedinmail
Fermer le menu