Chine – Samsung, des mobiles pas très « smart »

Dernière minute : avec deux autres associations (Sherpa, Indecosa-CGT), Peuples Solidaires a porté plainte contre Samsung pour « pratiques commerciales trompeuses ». La marque bafoue en effet les engagements éthiques qu’elle communique aux consommateurs-trices.

Ouvrier-ère-s de l’usine HEG Electronics / ©CLW

Une série d’enquêtes menées dans des usines fabriquant des produits Samsung en Chine révèle les conditions indignes dans lesquelles travaillent les ouvrières et ouvriers qui fabriquent les « smartphones » et autres produits stars de la marque. Outre les salaires de misère, les heures de travail excessives et les risques pour la santé et la sécurité des personnels, les enquêteurs témoignent de la présence d’enfants sur les lignes de production. Des révélations face auxquelles la multinationale tarde à prendre les mesures urgentes qui s’imposent.
À nous de faire pression pour qu’elle agisse immédiatement ! 

« Nous avons été abasourdis par les résultats de nos enquêtes » explique Li Qiang, fondateur du China Labor Watch (CLW), l’ONG qui a enquêté dans quinze usines fabriquant des produits Samsung. « Nous soupçonnions que ces usines employaient des mineurs, mais nous ne pensions pas en trouver autant, ni que les conditions de travail seraient si mauvaises » poursuit-il.

Pour voir l’article c’est lCI

Facebooktwitterlinkedinmail
Fermer le menu