Gazpar : lettre de refus pour les compteurs à gaz

Voici le modèle que GRDF projette de déployer sur le territoire.

Vous pouvez vous y opposer avec une lettre comme celle qui vous est proposée ci-dessous

 

 

Madame, Monsieur,

Vous nous avez informés, par courrier du . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . ,
que vous allez remplacer notre compteur de gaz par un compteur communicant de type Gazpar.
Nous vous avisons par ce courrier que nous refusons cette installation. Voici pourquoi :
1. Sur le plan environnemental : détruire 11 millions de compteurs de gaz en parfait état, ce n’est pas justifiable.
Vous assurez que vous les recyclerez, or on ne doit recycler que des compteurs défectueux ou en fin de vie. De plus, la fabrication des
nouveaux compteurs demande beaucoup de matières premières et d’énergie.
2. Sur le plan financier : remplacer 11 millions de compteurs par d’autres qui coûtent très cher, ce n’est pas justifiable.
Vous assurez que ce changement est “gratuit”, or l’ensemble de l’opération est payé via nos factures d’usagers (vous dites maintenant “clients”).
3. Les prétendues économies de consommation promises vous font avancer le chiffre de 1 %, mais ce serait 0 % puisque nous n’utilisons que
le gaz dont nous avons besoin !
4. Les données que vous collecteriez par les compteurs Gazpar n’intéresseraient que vous, dans le cadre du “big data”.

La lettre a télécharger est ICI

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail