EHS : Hypersensibilité électromagnétique : vers une meilleure prise en charge

SUR LE SITE  Service-Public.fr

Illustration 1 undefinedTéléphones portables, antennes relais et wifi… Depuis le début des années 1980, la littérature scientifique rapporte des cas de personnes se plaignant de troubles divers qu’elles attribuent à une exposition à des champs électromagnétiques. L’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses) vient d’y consacrer une expertise approfondie.

L’article est ICI

Facebooktwitterlinkedinmail

Communiqué de Robin des Toits à la suite du rapport de l’ANSES

L’Electro Hyper Sensibilité reconnue de fait ; à l’Etat d’agir ! 

Hypersensibilité électromagnétique ou intolérance environnementale idiopathique attribuée aux champs électromagnétiques : Avis de l’ANSES – Rapport d’expertise collective – 26 Mars 2018

L’association nationale Robin des Toits prend acte que ce rapport reconnaît de fait l’existence de l’Electro Hyper Sensibilité (EHS), à la fois par son existence même et par un certain nombre d’éléments de son contenu. Elle note également que l’EHS n’est plus considérée comme un trouble purement psychique, selon une approche psychiatrisante. Il est donc à souhaiter que les recommandations de l’ANSES soient entendues des personnels médicaux et paramédicaux ainsi que des institutions et entreprises pour que cesse une ségrégation de fait et que la réalité de l’EHS soit vraiment  prise en compte à tous les niveaux.

Le communiqué de Robin des Toits

Facebooktwitterlinkedinmail

Ondes : dissipons le brouillard

Le site du journal L'age de faire -   Invisibles, inodores, impalpables, silencieuses… Sans que nous nous en apercevions vraiment, des ondes de plus en plus nombreuses et de plus en plus puissantes nous entourent. Quels effets ont-elles sur la santé ? Aucun, assure le lobby de la téléphonie mobile. Mais qu’en est-il réellement ? L’âge de faire fait la lumière sur le brouillard électromagnétique.

dans le numéro 127 : février 2018

et toujours disponible le hors série

Facebooktwitterlinkedinmail

L’hôpital de Perpignan adopte l’internet sans fil… par la lumière !

S’il est bien un milieu où les ondes radios sont prises en compte et réglementées, c’est le milieu hospitalier. … car ils peuvent être source d’interférences avec les équipements médicaux et sont potentiellement source de maux pour les patients, dont les enfants sensibles aux ondes électromagnétiques.

La suite de l’article sur la Dépêche.fr

Facebooktwitterlinkedinmail

Communiqué : Le Conseil de l’Ordre veut poursuivre le médecin des Electrosensibles

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

DE ROBIN DES TOITS

 

ENEDIS a saisi le Conseil de l’Ordre des Médecins d’une plainte contre le Pr. BELPOMME en raison de certificats délivrés à des personnes électrosensibles (intolérantes à la pollution électromagnétique) pour leur éviter l’installation de compteurs Linky.      

Robin des Toits qui est à l’origine de la médiatisation de l’électrosensibilité en 2008 et qui souhaite la reconnaissance de cette affection a pu interroger le Pr Belpomme. Il a simplement tenu à confirmer la pleine validité scientifique de tout ce qu’il a fait concernant l’Électro-Hypersensibilité (EHS). Pour le reste, il s’en remet à l’impartialité du Conseil de l’Ordre.


Robin des Toits a souhaité poursuivre son enquête pour en savoir plus.
Nous avons découvert que cette saisie du Conseil de l’Ordre a fuité dans la presse (dépêche APM et article du JIM le 19 décembre 2017), mais par qui ?
Il nous apparaît qu’il ne peut y avoir que deux sources possibles de cette divulgation qui contrevient au secret de l’instruction : soit Enedis, soit le Conseil de l’Ordre lui-même, la dépêche d’APM mentionnant une “source ordinale”…
Nous avons été troublés de découvrir que le président du Conseil de l’Ordre a récemment rejoint l’Académie de Médecine dont les positions – on pourrait presque parler de militantisme – contre la reconnaissance de l’EHS sont bien connues.
Etienne Cendrier porte-parole de Robin des Toits s’interroge : “Le Pr Belpomme n’est-il pas visé parce qu’il était en passe d’établir scientifiquement la causalité de l’Electro-Hypersensibilité” ? 
En effet, le Pr Belpomme a déjà publié sur l’Électro-Hypersensibilité dans une revue scientifique à comité de lecture et d’après nos informations, plusieurs autres articles devraient être publiés par la suite.
 
Etienne Cendrier
Porte-Parole nationa
Facebooktwitterlinkedinmail

Une différence spectaculaire dans l’activité cérébrale avec des cas EHS

Ci-dessous la traduction automatique de Google de l’étude : Pilot Study Shows Dramatic Difference In Brain Activity With EHS (Electrohypersensitive) Cases As Compared To Controls (Non EHS).

Une étude pilote montre une différence spectaculaire dans l’activité cérébrale avec des cas EHS (électro-hypersensibles) comparés aux contrôles (non-EHS).

  Ceci est la première étude publiée connue pour montrer des images de EHS sur une IRMf.


Nouvelles fournies par

La Fondation de l’Initiative des Peuples

5 décembre 2017, 10:37 ET


LOS ANGELES , 5 décembre 2017 / PRNewswire / – La Fondation de l’Initiative des Peuples a annoncé la conclusion d’une étude pilote qu’ils ont organisée, dirigée par le Dr Gunnar Heuser , montrant l’EHS sur une IRMf. Cette étude a été publiée à l’origine par Degruyter en Juillet 2017, mais était absente des images des contrôles. La société a attendu que les images soient placées dans l’étude pour publier ce communiqué de presse, car la différence visuelle entre les cas et les contrôles est assez dramatique.

Voici deux exemples d’images de l’étude. La grande zone blanche sur le côté gauche de l’image de gauche montre une hyperconnectivité dans le cerveau d’un cas (personne EHS). La même petite zone blanche dans l’image à droite montre une activité cérébrale normale chez un témoin (personne non EHS).

EHS ou “électrohypersensibilité” en termes civils, “empoisonnement par micro-ondes” en termes militaires, est une maladie radio-induite dont l’existence même est vivement débattue par le gouvernement les scientifiques et le personnel de l’industrie du sans fil. Cette étude apporte la preuve qu’il existe des anomalies dans le cerveau EHS qui ne sont pas présentes dans le cerveau non EHS et pourrait mettre fin au débat sur l’existence de l’EHS. Il défie également la position largement répandue de l’industrie gouvernementale et sans fil selon laquelle les appareils sans fil et l’infrastructure n’ont aucune conséquence sur la santé humaine et pourraient avoir une incidence sur l’opinion prédominante selon laquelle le rayonnement sans fil est jugé sécuritaire.

L’intégralité de l’article en Anglais

Facebooktwitterlinkedinmail

Linky perturbe votre santé : le témoignage de Joséphine

Linky perturbe la vie des électrosensibles : le témoignage de Joséphine (VIDÉO)

Le déploiement des compteurs électriques Linky se poursuit en France. L’opposition des municipalités et des collectifs est grandissante, comme le nombre des témoignages des électrosensibles. Reporterre a recueilli celui de Joséphine, étudiante en mathématiques.

L’article et la vidéo sur REPORTERRE

Facebooktwitterlinkedinmail

4G dans le métro toulousain, des ondes tous azimuts en question – La Dépêche 18-11-2017

Le réseau métro toulousain est le premier de France à être connecté à la 4G. / Photo DDM Frédéric Charmeux. L’introduction de la 4G dans le métro, inédite en France, interroge sur l’exposition aux ondes électromagnétiques. Elle exclut les personnes hypersensibles, selon l’association Robin des Toits. Les utilisateurs les plus assidus du téléphone portable et les surfeurs accros à l’internet se sont félicités de l’introduction de la 4G dans le métro toulousain, inauguré vendredi de la semaine dernière. Une connexion haute technologie qui ne fait… La suite sur le site national
Et sur Occitanie première la radio locale occitane, une émission à écouter sur les antennes relais et les technologies sans fil. Dans la première partie Stéphanie Gibaud parle de son ouvrage “La traque des lanceurs d’alerte” et à partir de la 35′ L’émission ou un représentant de Robin parle des ONDES  les deux sujets sont également intéressants.
Facebooktwitterlinkedinmail
Fermer le menu