Presse internationale

Le quotidien infernal des Belges EHS

Souhaitons que la même démarche soit entreprise en France, nos organismes ne sont pas si différents de nos amis Belges.

Une proposition de résolution tente de sensibiliser les entités politiques à une problématique très particulière: l’électrohypersensibilité. Il s’agit d’un mal méconnu, qui toucherait entre 1 et 10% de la population, pour qui un routeur Wi-Fi ou une antenne GSM provoque migraines, troubles cognitifs ou pire encore. RTL info s’est penché sur le problème, recueillant parole de politicien, d’expert et de malades.

L’AREHS espère que la proposition de résolution de Philippe Mahoux sera étudiée par les autorités politiques. Ce qu’elle veut le plus: « Une diminution des normes d’émission ; des recherches sur des technologies alternatives adaptées au vivant ; la reconnaissance de l’EHS comme handicap ou maladie causée par les ondes (comme c’est le cas dans d’autres pays) ; le respect de la liberté du choix (par exemple, ne pas imposer des compteurs électriques/gaz/eau intelligent équipés d’un émetteur/récepteur), la plus grande disponibilité d’objets non connectés (même le voiture tende à toutes le devenir), la multiplication des zones blanches ».

L’article et les vidéos de l’article de RTL info

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Sur TV5 Monde : Portables : raccrochez, c’est une horreur !

Les associations souhaitent abaisser le seuil thermique à 0,6 volt par mètre  au lieu des 41 à 61 volts par mètre.

Et si nous étions à l’aube d’un scandale sanitaire majeur ? Electrosensibilité, cancers, plusieurs travaux scientifiques démontrent la nocivité des radiofréquences sur la santé. Une étude de l’Inserm confirme  le lien entre l’utilisation intensive du téléphone ­portable et apparition  de tumeurs cérébrales.
Inquiétant.

L’intégralité de l’article est ICI

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Ondes électromagnétiques: la mort après 900 heures d’appel? – RTBF Societe

http://www.rtbf.be/info/societe/detail_ondes-electromagnetiques-la-mort-apres-900-heures-d-appel?id=8911010

La France vient d’adopter une loi sur l’encadrement de l’exposition aux ondes électro­magnétiques. Une « première » que certains interprètent comme la reconnaissance du danger des radiofréquences sur la santé. Dans la valse des études scientifiques qui se contredisent, une récente enquête va même jusqu’à chiffrer à l’heure près, le temps d’utilisation d’un GSM susceptible de provoquer un cancer.

 

(suite…)

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail